Articles classés dans la catégorie : Actualités

Théâtre : « LES CANCANS » de CARLO GOLDONI

Les troupes de théâtre de  LA  DENT  DU  LOUP  de  NOYAREY  et  ORION de GRENOBLE

s’unissent pour  jouer

« LES  CANCANS »  de  CARLO  GOLDONI 

les 24 novembre 2018 à 20h30 et le  25 novembre 2018 à 18h

 salle  POLY’SONS

Tarif unique 8€. Gratuit pour les moins de 12 ans.

Personne n’avoue  être à l’origine de ce qu’on nomme la médisance, les rumeurs, le commérage, les racontars. Pourtant ils se  propagent dans la ville et détruisent des réputations. Ils fragilisent les personnes qu’ils visent au point parfois de les pousser au suicide…

Cette comédie, écrite en 1750, reste cruellement d’actualité. Il n’est donc pas étonnant que le temps passe sans altérer la pertinence de ce texte. GOLDONI survole  le sujet et de sa hauteur il le traite avec  humour et  légèreté.

Comédiens : Laetitia GUY, Martine HAIRABEDIAN, Anne RAVANNAT, Gérard BOVERO, Reynald BOURTEMBOURG, Philippe BAZATOLE , Nicole LONGO, Christine BENIT, Béatrice SOLE-MORIN ,  Marie-France BRIGUET, Elisabeth MORTES, Sylvie ALLARD.

Mandoliniste : Claude CARON.

Chant : Nicole LONGO.

Mise en scène : Sylvie ALLARD et Marie-France BRIGUET.

Abattage d’arbres communaux

La commune lance une campagne d’abattage préventive de certains de ses arbres, à partir du mardi 13 novembre et pour une durée de 1 à 3 jours, en fonction notamment des conditions météorologiques.
Dans le détails, voici les opérations programmées :

Jardin de Mérone : quatre peupliers communs présentent des signes de pourrissement à la base ; un peuplier blanc penche du coté de la RD1532 ; un poirier est quasiment sec. Ils seront donc abattus de manière préventive pour maitriser tout risque de chute, avec l’intervention d’une grue. Les souches seront rognées pour des raisons esthétiques et éviter les repousses sauvages de peupliers.

Mise à jour du mardi 13 novembre, quelques photos des travaux qui ont débuté avec l’abattage du peuplier blanc du jardin de Mérone, et l’élagage du premier peuplier commun pour en réduire le volume avant abattage :

 

Bascule : autour de l’abribus « Bascule » en bas de la mairie, plusieurs arbres (robiniers faux accacias pour la plupart) en mauvais état de santé, envahis par le lierre, et/ou menaçant de chuter à moyen terme, seront abattus de manière préventive.

Rue de l’Eyrard : trois arbres morts seront abattus coté Est de la rue de l’Eyrard. Par ailleurs, le gros frêne situé en bas de la rue de l’Eyrard sera lui aussi abattu afin de prévenir toute chute de branche sur le banc situé en dessous.

Impasse des Glairons : les souches existantes seront rognées dans un souci esthétique. Un épicéa sera également abattu. Le frêne situé derrière les services techniques, bien que en bon état de santé, sera abattu en raison de sa proximité avec les câbles électriques.

 

Apaiser la circulation dans le village : vers un plan de circulation « test »

Ce mardi 23 octobre 2018 à 19h à Poly’sons, environ 70 nucérétains ont participé à une réunion publique sur la nécessité d’apaiser la circulation routière dans le village de Noyarey.

Cette réunion publique fait suite au travail de sept groupes ouverts à tous les habitants, réalisé le 18 juin 2018, et ayant déjà réuni une cinquantaine de personnes à l’époque, montrant l’intérêt de la population pour ces questions.

Dans l’intervalle, la commune a sollicité les services d’un bureau d’études spécialisé dans les déplacements, « Trajéo », pour analyser les propositions des groupes de travail afin de mesurer leur faisabilité.

L’objectif de cette réunion publique était de préparer la mise en place des solutions issues des participants, lors d’une « phase de tests ».

Cliquez ici pour consulter le compte-rendu de cette réunion du 23 octobre 2018

En résumé, les propositions ci-dessous seront testées, en lien avec le propriétaire et gestionnaire de la voirie (La Métro):

  • Pour éviter les véhicules qui « coupent » à travers le village pour éviter les bouchons du matin sur la RD1532 dans le sens Nord-Sud, plusieurs voies seront testées en sens unique Sud-Nord : la rue Abbé Cuchet, le chemin des Noyers, et le Sud du chemin des Communaux.
  • La commune demandera à la Métro, la mise en place de coussins berlinois en quelques points sensibles de nos rues, pour inciter au respect des limitations de vitesse à 30km/h dans le village.
  • La rue du 8 mai 1945 sera fermée aux véhicules motorisés, en prévision de la réalisation d’une place (au niveau du Square Charles Ferrère) dans le cadre de la requalification du Centre-Village, avec priorité aux piétons et cycles entre la rue du Maupas et la route de la Vanne.
  • Mieux signaler que le chemin du moulin est en impasse coté Sud et qu’il existe depuis de nombreuses années, une interdiction de sortir sur la RD1532 pour des raisons de sécurité.
  • Permettre une sortie sécurisée par les feux tricolores existants, aux habitants de la rue de la Fontaine du Merle et alentours.
  • Rationaliser la signalisation verticale et horizontale en la limitant à celle qui est strictement nécessaire. Plusieurs panneaux seront en conséquences supprimés et non remplacés.

La phase de test sera évaluée par les méthodes suivantes :

  • mise en place du radar pédagogique de la commune pour disposer de comptages et de mesures de vitesses sur les voies concernées, avant et pendant le test.
  • mise en place d’un formulaire en ligne pour permettre à chacun de signaler les problèmes, ou les avantages, engendrés par la phase de test. L’accueil de la mairie sera également disponible au téléphone pour prendre vos remarques.
  • la mise en place des coussins berlinois fera l’objet de réunions sur le terrain avec les riverains et personnes concernées.

Vigilance : chute d’arbres en montagne

Ce mardi 30 octobre 2018 au matin, les services techniques de la mairie sont intervenus sur la piste de Carron, suite au signalement d’une habitante concernant plusieurs arbres tombés ou menaçant de tomber sur la voie comme le montre les photos ci-dessous.

Nous vous rappelons que chaque propriétaire de forêt située le long des voies publiques, a la responsabilité de l’élagage de ses arbres, et de leur abattage lorsque cela s’avère nécessaire, en lien avec les institutions compétentes (ONF, CRPF).

Nous invitons en conséquence chacun à la plus grande vigilance.

Ci-dessous, quelques photos :

Débitage d’un arbre qui est tombé sur la voie ce mardi 30 octobre 2018 au matin. Les riverains ont commencé le tronçonnage pour réouvrir le passage, et les services techniques sont ensuite venus le débiter pour dégager la voie sur toute sa largeur :

Abattage d’un premier arbre dangereux surplombant la voie et menaçant de tomber dessus :

Second arbre dangereux surplombant la voie et menaçant de tomber dessus. Abattage avec orientation de la chute hors de la voie :

Jardins partagés : lancement des inscriptions

Comme vous avez pu le lire dans le dernier Poly’Mag, après deux ans de travail préparatoire, l’association « Les Jardins de l’Eyrard » est née autour d’un groupe de Nucérétains engagés et motivés pour faire vivre des jardins familiaux à Noyarey.
L’objectif de ce projet porté par l’association est de :
– Favoriser le lien social ainsi que la mixité intergénérationnelle et culturelle
– Permettre aux Nucérétains de pratiquer le jardinage dans un cadre collectif et convivial
Si vous souhaitez vous inscrire et/ou avoir plus d’information, n’hésitez pas à contacter l’association par mail : moc.liamgnull@draryeledsnidrajsel

 

Ce samedi 10 novembre 2018, l’association des jardins partagés a mis en place deux pieux afin de pouvoir puiser de l’eau dans la nappe phréatique, pour les besoins des plantations à venir, et a délimité les parcelles des différents jardiniers.
La commune a en effet acheté le matériel et louer les engins nécessaires aux travaux. Les jardiniers ont ensuite donné de leur temps bénévole pour installer les pieux.

Les jardins partagés sont situés au lieu-dit « Le Chapotier », le long du Ruisset, à proximité des terrains de tennis.

Extrait précisant les objectifs de la convention qui lie la commune de Noyarey et l’association des jardins partagés :

« Dans le cadre de sa politique de développement durable, et dans l’attente du projet d’urbanisation future, la commune a pour objectifs de développer un lieu de rencontre et de sociabilité entre les habitants, sur les terrains décrits plus haut.
Les jardins partagés, en offrant la possibilité de cultiver une parcelle dans un groupe de jardins, près de son lieu d’habitation, sont un support d’intégration sociale et de valorisation des personnes répondant aux objectifs de la commune.
Pour certains habitants de la commune, il est parfois difficile d’avoir accès à un jardin cultivable. Les jardins partagés répondent ainsi à une attente d’une partie de la population.

Les jardins partagés, facteurs de biodiversité et de lien social, s’inscrivent dans une démarche de développement durable engagée depuis plusieurs années par la commune de Noyarey. L’esprit de « collectif » et la préservation de l’environnement et de la biodiversité, sont essentiels au projet.
Ainsi, les jardins partagés ont pour objectif de sensibiliser à la protection de l’environnement, de sauvegarder la trame verte et bleue, et conserver des écosystèmes en milieu semi-urbain, mais aussi de favoriser la mixité sociale, intergénérationnelle et interculturelle, en étant un lieu de rencontre, d’échanges et de convivialité. Les jardins pourront permettre aussi, grâce à des dynamiques collectives, un travail autour de la santé, de l’alimentation et de l’hygiène de vie, par exemple en lien avec les écoles voisines. »

Panne de l’éclairage public

90 % de l’éclairage public de la commune est en panne.

Les services de GEG sont actuellement en cours d’intervention pour rétablir le courant dans les plus brefs délais.

Apaiser la circulation dans le village : réunion publique

Vous avez été nombreux à participer au groupe de travail sur la circulation dans notre village.

L’ensemble des propositions ont été analysées par le bureau d’étude TRAJEO qui en fera une présentation :

Le Mardi 23 octobre
19h à la salle Poly’Sons

Venez nombreux afin d’achever tous ensemble cette réflexion importante pour notre village.

Un verre de l’amitié vous sera proposé à l’issue de la réunion.

Château de Chaulnes – Exposition des œuvres de Diego Guglieri Don Vito

Du 12 au 14 octobre le Château de Chaulnes organise l’exposition des œuvres de l’artiste Diego Guglieri Don Vito.

Venez découvrir les œuvres de l’artiste grenoblois, qui travaille autour de la surface et des apparences transitoires.

Les horaires :

Vendredi 12 octobre: 18h-24h (nocturne).

Samedi 13 octobre: 13h-18h

Dimanche 14 octobre: 13h-18h

Alerte Renforcée et en Alerte Sécheresse en Isère jusqu’au 31 Octobre

Par l’arrêté préfectoral n°38-2018-09-011 du 25 septembre 2018, le département de l’Isère est placé en situation d’Alerte Renforcée et en Alerte Sécheresse jusqu’au 31 octobre 2018

Vous trouverez cet arrêté sur le site internet du département : http://www.isere.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Eau/Secheresse2/Secheresse

Mesures de restriction :

Le prélèvement et l’utilisation de l’eau sont limités ou interdits conformément aux dispositions définies sur les tableaux de l’annexe 1 de l’arrêté cadre 38-2018-05-30-006 du 30 mai 2018, repris en annexe.

En vigilance, aucune mesure de restriction est imposée. Les usagers sont toutefois invités à l’économie afin de retarder au maximum les mesures de restriction.

En Alerte, des mesures de restrictions sont imposées :

→ Pour tous :

  • Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles ;
  • Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5m³ à usage privé ;
  • Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs, de 9H00 à 20H00 ;
  • Réduction de moitié du débit dérivé alimentant les plans d’eau et des étangs par rapport au débit dérivé autorisé ;
  • Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques ;
  • Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à accroître ou maintenir le prélèvement.

→ Pour les communes :

  • Interdiction de laver les voiries ;
  • Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable.

→ Pour l’agriculture :

  • Baisse de 15 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation, pour les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 9h à 20h.

→ Pour l’industrie :

  • Respect du niveau 1 du plan d’économie d’eau des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement).

→ Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable :

  • Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration.

En Alerte Renforcée, des mesures de restrictions sont imposées :

→ Pour tous :

  • Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles équipées de lance « haute pression » ou recyclage de l’eau ;
  • Interdiction de laver les réservoirs pour l’Eau Potable ;
  • Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5m³ à usage privé ;
  • Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, et espaces sportifs,
  • Interdiction d’arrosage des golfs, des jardins potagers et des stades de 9H00 à 20H00 ;
  • Interdiction d’alimenter les plans d’eau ;
  • Interdiction de vidanger les plans d’eau ;
  • Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques ;
  • Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à accroître ou maintenir le prélèvement,
  • Interdiction de contrôler les points d’eau incendie,

→ Pour les communes :

– Interdiction de laver les voiries ;

– Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable.

→ Pour l’agriculture :

  • Baisse de 30 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation, pour les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 9h à 20h.

→ Pour l’industrie :

  • Respect du niveau 2 du plan d’économie d’eau des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement).

→ Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable :

  • Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration.