Articles classés dans la catégorie : Métropole

ZFE

La Zone à Faibles Émissions (ZFE) mise en place sur la Métropole de Grenoble a franchit une nouvelle étape avec l’interdiction de circulation des véhicules classés Crit’Air 4 (véhicules diesel immatriculés entre 2001 et 2005). Découvrez l’accompagnement mis en place pour faciliter cette transition vers des solutions de mobilité pour améliorer la qualité de l’air que nous respirons tous au quotidien.

ZFE pour améliorer la qualité de l’air

Une Zone à Faibles Émissions (ZFE) pour les voitures particulières et les deux-roues motorisés est mise en place progressivement, dans 13 communes de la métropole grenobloise.

Depuis juillet 2023, les véhicules Crit’air 5 et non classés sont interdits à la circulation, depuis le 1er janvier 2024, les Crit’air 4 sont également concernés. La ZFE est un moyen efficace d’améliorer la qualité de l’air et d’offrir une meilleure santé à tous les habitants.

Pour une transition en douceur des mobilités

La transition vers une mobilité plus respectueuse de l’environnement et moins polluante ne se fait pas du jour au lendemain. C’est pourquoi Grenoble Alpes Métropole et le Syndicat Mixte des Mobilités (SMMAG), conscients des défis que cela représente pour de nombreux citoyens, a mis en place un dispositif d’accompagnement à destination des propriétaires de véhicules concernés.

Un dispositif personnalisé intégrant des aides financières

Ce dispositif d’accompagnement comprend un entretien personnalisé avec un conseiller mobilité et des aides financières, sous conditions de ressources (un revenu fiscal de référence par part inférieur à 22 983 euros.), conçues pour encourager la transition vers des modes de déplacement plus durables et moins polluants. Ces aides sont accessibles à travers trois “parcours” offrant des réponses adaptées aux besoins de mobilité chacun.       

3 parcours d’aides

L’accompagnement proposé aux propriétaires de véhicules concernés par la mise en place de la ZFE s’articule en trois parcours d’aide possibles selon les conditions de ressources du foyer :

Le premier parcours propose de tester de nouvelles mobilités en profitant de la prise en charge pendant un an d’un abonnement M TAG ou MVélo+.

Le second parcours propose de profiter pendant trois ans de la prise en charge d’un bouquet complet de service de mobilité (transport en commun, MVélo+, Citiz, TER Auvergne-Rhône-Alpes, M Covoit Lignes + et DOTT) à la condition de se séparer de son véhicule classé Crit’Air 4, 5 ou non classé par destruction ou vente.

Enfin, le troisième parcours propose une aide financière pour le remplacement d’un véhicule non-compatible avec les conditions de circulation de la ZFE. Cette aide est cumulable avec les aides nationales existantes.

Afin d’encourager les déplacements à vélo et de vous aider dans l’acquisition d’un équipement, la Métropole et le SMMAG ont également mis en place une aide à l’achat de vélo.

Cette aide peut aller jusqu’à 1500 € sous condition de ressources, pour l’achat d’un vélo neuf ou d’occasion, acheté chez un des vélocistes partenaires.

Un coup de pouce financier qui vise à aider les métropolitains à se remettre en selle et à développer les déplacements de courte et moyenne distance à vélo.

Pour plus d’informations : zfe.grenoblealpesmetropole.fr   

GRENOBLE ALPES MÉTROPOLE

En partenariat avec Grenoble Alpes Métropole, la société Voltalis a débuté une campagne de démarchage sur la commune. Elle ira à la rencontre des nucérétains, pour expliquer en quoi consiste leur solution (dispositif d’économie d’énergie pour les chauffages électriques) et proposer, à ceux qui le souhaitent, de convenir d’un rendez-vous d’installation.

+ d’infos ici :

https://www.grenoblealpesmetropole.fr/actualite/184/45-un-thermostat-connecte-pour-faire-des-economies-d-energie.htm

MUR MUR

Et si, vous aussi, vous rénoviez votre maison ?

Réduire votre consommation d’énergie (et votre facture), améliorer votre confort été comme hiver et participer à la réduction des émissions de CO2 … Et si, vous aussi, vous rénoviez votre maison ?

À travers le dispositif Mur Mur , Grenoble Alpes Métropole et Noyarey accélèrent la transition énergétique. L’objectif : multiplier par 4 le rythme de rénovation pour atteindre l’objectif de 20 % de maisons rénovées sur le territoire en 2030 !

Isolation de la toiture ou des murs, remplacement des menuiseries, installation ou remplacement du chauffage ou d’un système de production d’eau chaude sanitaire, ventilation… 1 300 propriétaires de maisons ont été accompagnés dans leur projet et 590 rénovations ont été réalisées avec le soutien des aides financières de Mur Mur depuis 2021 dont certaines sur Noyarey !

Mur Mur, c’est

  • Un accompagnement personnalisé pour tous, gratuit, et indépendant, par l’ALEC (Agence Locale de l’Énergie et du Climat) 
    Des conseils techniques, un plan de financement, une aide pour bien choisir ses entreprises et artisans.

  • Des aides financières selon l’ambition des travaux et les revenus
    Un audit énergétique complet réalisé par un professionnel labellisé Mur Mur et subventionné à 80 % par la Métropole (dans la limite de 700 €)
    Une prime travaux : la Métropole encourage les rénovations performantes à travers une prime dédiée aux propriétaires souhaitant réaliser au moins 3 postes de travaux. Cette prime varie entre 2 250 et 10 000 euros. Un bonus de 1 000 ou 1 500 euros peut être accordé pour l’utilisation de matériaux isolants biosourcés. Ces aides sont cumulables avec les aides nationales.

Pour des travaux de rénovation de 45 000 euros, les aides financières cumulées s’élèvent en moyenne à 15 000 euros.

Les ménages les plus modestes peuvent être accompagnés par l’association SOLiHA, et bénéficier d’aides pouvant aller jusqu’à près de 90 % du montant des travaux.

Mur Mur s’adresse également aux propriétaires de maisons en lotissement et aux copropriétés. D’autres dispositifs métropolitains complètent l’accompagnement des habitants en maison individuelle comme l’aide solaire thermique ou encore la Prime Air Bois.


+ d’infos : www.grenoblealpesmetropole.fr/murmur – 04 76 14 00 10


COLLECTE D’OBJETS VOLUMINEUX

Si vous n’avez pas de solution pour vous débarrasser de vos objets volumineux (encombrants), Grenoble Alpes Métropole vous propose un service gratuit de collecte devant chez vous.

  • Vous souhaitez évacuer des objets volumineux dont vous n’avez plus l’usage ? Avez-vous pensé à les confier à une association pour leur donner une seconde vie ?
  • Ils sont hors d’usage ? Savez-vous qu’ils peuvent être récupérés en magasin sous certaines conditions ?
  • Sinon les 21 déchèteries de la Métropole sont à votre disposition.

Si aucune de ces solutions n’est possible pour vous, alors la Métropole propose un nouveau service de collecte des objets volumineux en porte-à-porte, gratuit et sur rendez-vous. Tout sera fait pour favoriser le réemploi des objets collectés.

Dans le cadre de sa politique de réduction des déchets, la Métropole propose de collecter en pied d’immeuble ou devant les maisons les objets volumineux qui ne pourraient être donnés à une association ou apportés en déchèterie. Ce nouveau service gratuit vise à offrir une seconde vie aux objets pouvant être réparés ou réutilisés afin de minimiser la quantité de déchets produits sur le territoire.

Pour savoir comment faire

ICI COMMENCE LA MER

Un macaron pour sensibiliser enfants et parents à la pollution des eaux.

Des mégots, emballages en plastique, des masques, des lingettes, des produits toxiques… Les égouts sont le réceptacle de nombreux objets ou produits qui n’ont rien à y faire et finissent parfois dans la nature. Pour lutter contre ce qui constitue un véritable fléau pour l’environnement, Grenoble-Alpes Métropole continue sa campagne de sensibilisation à la pollution des eaux à destination des écoles.

Suite à la première campagne de sensibilisation réalisée en 2019, Grenoble-Alpes Métropole pose à nouveau des macarons en céramique comportant l’inscription « ici commence la mer – ne rien jeter » près d’avaloirs afin d’alerter les citoyens sur leur rôle majeur pour lutter contre la pollution des milieux aquatiques en arrêtant de jeter des déchets dans la rue ou sur l’espace public. D’ici la fin de l’année, 100 macarons seront installés devant les écoles du territoire pour sensibiliser en priorité les enfants car ils sont les citoyens de demain et ils sont les défenseurs de la nature les plus écoutés au sein des familles.

DES ÉGOUTS JUSQU’À LA MER, EN PASSANT PAR LES RIVIÈRES

Lorsqu’il pleut, l’eau qui ruisselle dans les rues disparait dans les caniveaux avant d’être dirigée pour la majeure partie dans les rivières, avec les déchets divers qui y circulent : mégots, bouteilles plastique, papiers gras, traces d’hydrocarbures…

Des millions de m3 d’eaux souillées se déversent ainsi chaque année dans le Drac et l’Isère, puis dans la mer Méditerranée…

À LA MAISON AUSSI, ON NE JETTE PAS N’IMPORTE QUOI DANS LES TOILETTES…

Comme dans la rue, il est impératif de s’interroger chez soi sur ce que l’on peut jeter ou non dans les toilettes ou les lavabos. Lingettes, déchets toxiques (peintures, huiles de vidange ou de friture, solvants…), médicaments, piles, préservatifs… autant de déchets qui doivent être jetés dans des poubelles dédiées : les médicaments en pharmacie, les déchets toxiques en déchèterie, les lingettes dans la poubelle grise, etc…

Pour en savoir plus : Comment trier mes déchets ?

LE MÉGOT, ENNEMI PUBLIC N°1 DES OCÉANS

Un seul mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau… Les mégots de cigarettes représentent un vrai fléau pour les milieux aquatiques : l’un des composants de leur filtre, l’acétate de cellulose, est un plastique qui met ainsi plus de dix ans à se décomposer. Les filtres usagés contiennent également de très nombreuses substances chimiques, dont une cinquantaine sont toxiques. En France, environ 30 milliards de mégots sont jetés chaque année dont plus de 40% se retrouveraient dans la nature selon le ministère de la Transition écologique et solidaire.

NUMOTHÈQUE GRENOBLE-ALPES

BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE DE LA MÉTROPOLE GRENOBLE-ALPES

LA NUMOTHÈQUE, C’EST QUOI ?

Une médiathèque en ligne

La Numothèque propose des contenus accessibles sur abonnement par ordinateur, mobile, tablette ou liseuse :

  • livres
  • films
  • musique
  • journaux
  • programmes de formation
  • collections patrimoniales
  • aide aux devoirs…

Un service gratuit pour tous

Le service est gratuit pour tous, sous réserve d’être inscrit dans l’une des bibliothèques communales du territoire.

COMMENT BÉNÉFICIER DE CE SERVICE ?

1. Une seule condition pour bénéficier de la Numothèque : être abonné(e) dans la bibliothèque de Noyarey ou dans l’une des bibliothèques communales du territoire métropolitain (49 communes).

Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à une bibliothèque, c’est le moment de souscrire un abonnement ! 
La bibliothèque pourra alors vous fournir des identifiants personnels pour se connecter à la Numothèque.

2. Demandez vos identifiants personnels dans votre bibliothèque

3. Munis de vos identifiants, connectez-vous sur

NUMOTHEQUE.GRENOBLEALPESMETROPOLE.FR

3. Cliquez sur “Mon compte” en haut à droite, entrez vos identifiants.

4. Accédez aux plateformes (livres, musique, presse, formation…) par le menu déroulant. 

https://youtu.be/TQmBaDp32iM