Articles classés dans la catégorie : Métropole

CONCERTATION ZFE

ZFE en 2023 : grande concertation à Sassenage

Afin d’améliorer la qualité de l’air dans l’agglomération, une Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures particulières sera créée en 2023. Mise en place dans 13 communes de la métropole, elle limitera progressivement l’accès des véhicules les plus polluants. Afin d’adapter ses modalités de mise en œuvre, la Métropole vous convie à une concertation publique.

La loi impose aujourd’hui une ZFE dans toutes les grandes agglomérations du pays. En limitant la circulation des véhicules les plus polluants, la ZFE contribuera à réduire la pollution atmosphérique et donc à protéger la santé de toutes et de tous.

Une ZFE 7 jour sur 7, 24h sur 24h ou une ZFE sur des plages horaires déterminées ? Comment accompagner les usagers pour les aider à adopter de nouvelles pratiques ?  À quels véhicules accorder des dérogations ?

Consciente de l’impact de la ZFE sur notre quotidien, la Métropole a décidé de consulter les habitants en mettant en place un dispositif large de concertation volontaire. L’enjeu de cette concertation publique ? Réfléchir avec les usagers et les habitants aux modalités de son entrée en vigueur.

Si le calendrier et le périmètre global de cette ZFE ont été actés, d’autres points décisifs sur sa mise en place restent en effet à définir.

La Métropole et son partenaire le Smmag ont parallèlement travaillé sur un dispositif d’accompagnement des habitants, basé sur un conseil individualisé et des aides financières au report modal et à l’acquisition ou la location de véhicules faibles émissions et de vélos.


La Zone à Faibles Emissions pour les voitures particulières en bref :

  • 1 obligation nationale, fixée par la loi climat et résilience pour les principales agglomérations, avec un calendrier réglementaire pour 2023, 2024 et 2025
  • 1 objectif ambitieux en matière d’amélioration de la qualité de l’air : -84% d’émissions d’oxydes d’azote liées aux voitures particulières
  • 1 enjeu global de lutte contre le dérèglement climatique : -34% d’émissions de gaz à effet de serre (idem)
  • 1 calendrier progressif et un cap fixé à horizon 2030 pour la sortie du diesel
  • 1 complémentarité avec la ZFE pour les poids lourds et les véhicules utilitaires mise en place dans la métropole depuis 2019, mais avec un périmètre et un calendrier différents (suite à la mise en place de cette ZFE, une baisse de 16% des émissions de particules fines a déjà été constatée).

La concertation doit aider la Métropole à trouver le juste équilibre entre l’efficacité de la ZFE sur la qualité de l’air, la prise en compte des publics les plus vulnérables et le maintien de l’accès au territoire métropolitain pour les habitants des territoires voisins.

Mercredi 30 novembre – de 18h à 20h au théâtre en rond de Sassenage.

RÉUNION MOBILITÉ

Monsieur Sylvain LAVAL, Président du SMMAG a le plaisir de vous inviter au Comité Local des Mobilités du secteur « GAM Nord » dont il aura l’honneur de présider pour évoquer les grands enjeux de la politique du SMMAG et sa mise en œuvre sur le terrain, qui aura lieu le :

Vendredi 2 Décembre 2022 à 18h30
Maison des Moaïs
47 avenue Général Leclerc, 38950 Saint-Martin-le-Vinoux

L’ordre du jour sera le suivant :
• Bilan réseau à la rentrée
• Billettique / Pass’ Mobilités
• Tarification
• Vélo (nouvelle tarification, nouveaux horaires etc…)

COLLECTE TEXTILES

Collecte de textiles : Automne 2022

La Métropole relance l’opération de collecte de textiles sur notre commune. Elle aura lieu du 24 octobre au 4 décembre 2022. Depuis son lancement en 2018, ce sont 456 tonnes de textiles qui ont été collectées par le biais de cette opération.

Sur Noyarey,  le conteneur a permis de collecter 725 kg de textiles au printemps. En petite baisse par rapport à la collecte d’Automne 2021 (855 kg collectés).

Quels types de textiles déposer ?

  • Textiles acceptés : vêtements et sous-vêtements, linge de maison, chaussures, sacs et peluches (qu’ils soient abimés, troués, déformés ou tout simplement démodés).
  • Textiles refusés : textiles mouillés (risques de moisissures) et souillés par des produits chimiques (risque de pollution).

Et le reste de l’année ?
En dehors de cette opération, vous pouvez donner vos textiles, linges de maison et chaussures :

  • Dans l’une des 21 déchèteries de la Métropole
  • Dans de nombreux points associatifs.

Enfin, pour boucler la boucle, si vous souhaitez renouveler votre garde-robe pensez à vous rendre dans les friperies ou boutiques associatives… l’économie circulaire est encore le meilleur moyen de réduire ses déchets. Retrouvez toutes les adresses sur www.grenoblealpesmetropole.fr/reemploi.

OUI PUB

STOP au gaspillage d’imprimés publicitaires !
A partir du 1er septembre les prospectus seront interdits dans les boîtes aux lettres de la Métropole.

De nombreuses boites aux lettres affichent un STOP PUB pour ne pas recevoir de dépliants publicitaires, à partir du 1er septembre la norme s’inversera : seules les boites aux lettres affichant un OUI PUB recevront un imprimé publicitaire.

Les prospectus pèsent lourds dans nos poubelles. En France ils représentent plusieurs centaines de milliers de tonnes chaque année alors que près de 50 % des usagers les jettent sans même les avoir lus.

Face à ce constat, la loi « Climat et Résilience » votée à l’été 2021 permet à 15 territoires pilotes, dont la Métropole, de tester la mise en place du OUI PUB.

Cette loi vise à interdire la distribution d’imprimés publicitaires non adressés, sauf si l’autorisation est indiquée de manière visible sur la boîte aux lettres.

Cette démarche concrète en faveur de la réduction des déchets permet à l’usager de choisir s’il veut, ou non, recevoir de la publicité.

Les objectifs du dispositif :

  • Ne pas subir la publicité mais la choisir,
  • Réduire le gaspillage papier lié aux imprimés publicitaires non lus,
  • Encourager la publicité « Responsable »;
  • Sensibiliser à la réduction des déchets et encourager les bonnes pratiques.

Comment se procurer un adhésif OUI PUB ?

Les adhésifs seront mis à disposition à partir du mois de juin 2022

  • Sur demande au 0800 500 027 (appel gratuit) ou par le formulaire en ligne de demande de documentation demarches.grenoblealpesmetropole.fr service déchets/demander un document
  • En libre-service dans les accueils des bâtiments de la Métropole et à l’accueil de la mairie de Noyarey.

Renseignements 0 800 500 027 ou grenoblealpesmetropole.fr

Se réchauffer au coin du feu…

Convivial ? Écologique ? Économique ?

Oui, mais… Le chauffage bois peut aussi polluer, et nuire à votre porte-monnaie et à votre santé s’il est utilisé dans de mauvaises conditions, même ponctuellement, et surtout en période de pic de pollution.

Grenoble-Alpes Métropole s’engage pour la qualité de l’air en vous offrant 1600€ pour renouveler votre poêle ou votre cheminée.

COLLECTE D’OBJETS VOLUMINEUX

COLLECTE DES OBJETS VOLUMINEUX SUR RENDEZ-VOUS À PARTIR DU 1ER FÉVRIER 2022

  • Vous souhaitez évacuer des objets volumineux dont vous n’avez plus l’usage ? Avez-vous pensé à les confier à une association pour leur donner une seconde vie ?
  • Ils sont hors d’usage ? Savez-vous qu’ils peuvent être récupérés en magasin sous certaines conditions ?
  • Sinon les 21 déchèteries de la Métropole sont à votre disposition.

Si aucune de ces solutions n’est possible pour vous, alors la Métropole propose un nouveau service de collecte des objets volumineux en porte-à-porte, gratuit et sur rendez-vous. Tout sera fait pour favoriser le réemploi des objets collectés.

Dans le cadre de sa politique de réduction des déchets, la Métropole propose de collecter en pied d’immeuble ou devant les maisons les objets volumineux qui ne pourraient être donnés à une association ou apportés en déchèterie. Ce nouveau service gratuit vise à offrir une seconde vie aux objets pouvant être réparés ou réutilisés afin de minimiser la quantité de déchets produits sur le territoire. Opérationnel dès le 1er février 2022.

Pour savoir comment faire

DÉCHETTERIE

Inauguration de la nouvelle déchetterie de Sassenage

La nouvelle déchetterie intercommunale située chemin des 4 Lauzes à proximité d’Emmaüs Sassenage a été officiellement inaugurée hier en présence des élus des communes de la rive gauche du Drac, métropolitains, départementaux, et de madame la sous-préfète de l’arrondissement de Grenoble, ainsi que de l’architecte, des bureaux d’études, des entreprises ayant participé à sa construction, des agents de la déchetterie, et enfin du public venant découvrir cet équipement nouvelle génération, le quatrième de ce type dans l’agglomération.

Objectif de cette nouvelle déchèterie : simplifier la vie des usagers nucérétains, en offrant un service amélioré avec une circulation facilité.

26 types de déchets y sont traités contre 17 auparavant, l’amplitude d’accueil a été augmentée (ouverture 6 jours/7), et l’accent a été mis sur la sécurité et l’ergonomie du site.

Retrouvez toutes les infos utiles (horaires, plan) des déchetteries à proximité de Noyarey sur l’appli Noyarey (rubrique déchets) ou sur noyarey,fr/dechets

NUMOTHÈQUE GRENOBLE-ALPES

BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE DE LA MÉTROPOLE GRENOBLE-ALPES

LA NUMOTHÈQUE, C’EST QUOI ?

Une médiathèque en ligne

La Numothèque propose des contenus accessibles sur abonnement par ordinateur, mobile, tablette ou liseuse :

  • livres
  • films
  • musique
  • journaux
  • programmes de formation
  • collections patrimoniales
  • aide aux devoirs…

Un service gratuit pour tous

Le service est gratuit pour tous, sous réserve d’être inscrit dans l’une des bibliothèques communales du territoire.

COMMENT BÉNÉFICIER DE CE SERVICE ?

1. Une seule condition pour bénéficier de la Numothèque : être abonné(e) dans la bibliothèque de Noyarey ou dans l’une des bibliothèques communales du territoire métropolitain (49 communes).

Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à une bibliothèque, c’est le moment de souscrire un abonnement ! 
La bibliothèque pourra alors vous fournir des identifiants personnels pour se connecter à la Numothèque.

2. Demandez vos identifiants personnels dans votre bibliothèque

3. Munis de vos identifiants, connectez-vous sur

NUMOTHEQUE.GRENOBLEALPESMETROPOLE.FR

3. Cliquez sur « Mon compte » en haut à droite, entrez vos identifiants.

4. Accédez aux plateformes (livres, musique, presse, formation…) par le menu déroulant. 

https://youtu.be/TQmBaDp32iM

DÉPÔTS SAUVAGES

Contre les dépôts sauvages : AGISSONS !

Du 4 au 17 octobre, signalons les déchets abandonnés.


Photo : Vianney THIBAUT

Des dépôts sauvages d’ordures, d’encombrants, de gravats, de ferrailles ou même de déchets vert fleurissent parfois au pied des conteneurs, aux portes des déchèteries ou pire dans la nature…

Ces déchets, au-delà du coût généré pour leur évacuation et leur traitement, sont des sources de pollution des sols, de l’air et de l’eau sans parler de l’impact négatif sur notre cadre de vie. Il est temps d’agir !

La Métropole et les 49 communes se mobilisent avec France Nature Environnement (FNE) pour faire un état des lieux : du 4 au 17 octobre les habitants sont invités à signaler les déchets abandonnés près de chez eux grâce aux Sentinelles de la Nature.

Comment ? Il suffit de télécharger l’application “Sentinelles de la Nature” et de créer très facilement un compte afin d’envoyer un signalement et photos. Il est également possible d’adresser une alerte depuis un ordinateur sur le site sentinellesdelanature.fr.

Chacun peut agir à son niveau, dans son quartier, sur le chemin du travail ou de l’école pour signaler un déchet abandonné. Mesurer le phénomène est la première étape de cette lutte : cela permettra d’apporter des données précises et objectives aux élus du territoire. Une étape nécessaire avant la mise en place de mesures concrètes pour protéger la nature de ces agressions.

Après chaque signalement, l’alerte est publiée sur la cartographie et FNE accompagne les autorités compétentes pour la résorption de la pollution concernée.

Photo : Fabrice GRONDEAU

FNE: créée en 1972, France Nature Environnement Isère (ex FRAPNA) a pour but la défense et la protection de la faune et de la flore sauvages, des milieux naturels et de l’environnement. Plus d’infos sur le site www.fne-aura.org/isere

ECLAIRAGE PUBLIC

SIGNATURE DE LA CHARTE D’ENGAGEMENT LUMIÈRE

NOYAREY ET 22 AUTRES COMMUNES DE LA MÉTROPOLE SE MOBILISENT POUR RÉDUIRE LA POLLUTION LUMINEUSE DU TERRITOIRE !

Ce mardi 6 juillet, le conseiller municipal délégué au développement durable de Noyarey, Yoann SALLAZ-DAMAZ, était à Vaulnaveys-le-Haut, pour témoigner de l’engagement de notre commune à réduire la pollution lumineuse et la consommation énergétique liée à l’éclairage public, en présence de Christophe FERRARI, Président de Grenoble Alpes Métropole.

Par la signature de cette charte, une feuille de route de modernisation de l’éclairage public est ainsi établie pour et par chaque commune en cohérence avec les objectifs métropolitains, définissant des objectifs à atteindre d’ici 2035.

Objectif : réduire de 60% la consommation énergétique liée à l’éclairage public à horizon 2035 et lutter contre la pollution lumière, et par là-même, de protéger la biodiversité. 44 000 points lumineux sont concernés. Un Schéma Directeur d’Aménagement Lumière (SDAL) permettra d’orienter les choix des communes pour moderniser leur patrimoine d’éclairage public. L’économie est estimée entre 15 à 21M€ pour les quinze ans à venir.

Quelques exemples concrets :

Conformément aux préconisations du SDAL, toutes les Communes signataires s’engagent à rénover l’intégralité de leur parc d’éclairage public d’ici 2035, pour aller vers une solution 100 % LED.

  • Noyarey pratique déjà une extinction nocturne en milieu de nuit.
  • Considérant que certains éclairages existant sont ou seront inutiles et de manière à protéger la biodiversité, Noyarey a fait le choix de mettre en place des solutions innovantes : toute une rue, à usage majoritairement piétons et cycles, va être équipée de luminaires à détection de présence.
  • Noyarey a aussi choisi d’installer des luminaires avec des températures de couleur basses, « chaudes », plus respectueuses de la faune et des espaces naturels.

Eclairage public, qui fait quoi ?

L’éclairage public relève des communes. Ceci étant, la Métropole a décidé d’offrir aux communes qui le souhaitent un service métropolitain d’éclairage public pour les accompagner et les assister dans la gestion au quotidien de leur éclairage et dans l’engagement de plans de rénovation de leurs matériels. C’est ainsi que, d’ores et déjà, la Métropole gère, pour le compte de 15 communes, dont Noyarey, un parc d’environ 7 200 points lumineux.