Articles classés dans la catégorie : Emploi

RECRUTEMENT

La mairie de Noyarey recrute pour un poste d’agent aux services techniques.

L’agent technique polyvalent assure l’entretien des bâtiments communaux, des abords de la collectivité, le suivi des chantiers de voirie et l’entretien des espaces verts. Il effectue les petits travaux d’entretien quotidien des bâtiments communaux.

Retrouvez les détails de l’offre sur :
https://www.emploi-territorial.fr/…/o038210400271382…

Contrat de 5 mois pouvant déboucher sur une création de poste.
CLOTURE DES CANDIDATURES LE 29/04/2021
Prise de poste pour le 10/05/2021
Merci de joindre lettre de motivation et CV à rf.yerayonnull@lieucca

RECRUTEMENT

500 jobs étudiants à pourvoir, candidatez !

Vous êtes étudiant·e. Vous recherchez un job pour compléter vos revenus ?
Vous avez besoin de vous sentir utile et de rompre l’isolement ?
Ce qui suit va vous intéresser.

Rejoignez la Fondation Partage et Vie, gestionnaire d’EHPAD dont celui de Noyarey – Les Vergers, pour aider les équipes soignantes et celles en charge du cadre de vie, auprès de nos résidents !

Aide aux visites des familles
Aide au repas et à la mobilité
Aide à l’utilisation des outils digitaux

Infos pratiques :
500 postes ouverts de mars à juin 2021
Pour tous les étudiants de plus de 18 ans
Des missions à temps partiel compatibles avec vos études

Pour candidater : https://bit.ly/3pP7plB

Partagez ce message :

EMPLOI

Emploi des jeunes :
renforcement de la plateforme 1 jeune, 1 solution

Vous êtes jeune diplômé en recherche d’emploi, vous cherchez des informations sur l’apprentissage, vous recherchez un stage, vous avez besoin d’un accompagnement pour vous aider dans votre parcours professionnel… La plateforme « 1 jeune, 1 solution » mise à disposition par le ministère du Travail en novembre 2020, est renforcée. Elle propose aujourd’hui 100 000 offres d’emploi et s’enrichira de 30 000 offres de stages dès le 1er mars 2021.

Mise en place dans le cadre du plan France Relance, la plateforme « 1 jeune, 1 solution » met en relation les jeunes de moins de 26 ans cherchant un emploi, une formation ou une mission avec des entreprises. Elle facilite leurs recherches autour de fonctions simples :

La plateforme proposera prochainement :

  • 30 000 offres de stages disponibles dès le 1er mars 2021 ;
  • un simulateur pour accéder aux aides (bourses, aides au logement et à la mobilité…) disponible dès le 1er  avril 2021.

A savoir : 

Les employeurs peuvent trouver sur la plateforme les solutions pour les aider à recruter des jeunes, s’informer sur les mesures de soutien qui peuvent les y aider, déposer une offre d’emploi, participer à un des événements de recrutement organisés partout en France. Ils peuvent également s’engager en ayant recours aux différents dispositifs du plan « 1 jeune, 1 solution ».

INSERTION PROFESSIONNELLE

InserJeunes : le site d’aide à l’orientation des jeunes en voie professionnelle

Aider les jeunes à choisir leur orientation en leur donnant toute l’information sur les débouchés : c’est l’objectif de la nouvelle plateforme InserJeunes dédiée à la formation professionnelle. Elle propose, de manière précise et localisée, les taux d’insertion dans le monde du travail après une formation en troisième, en lycée professionnel et en centre de formation des apprentis, et leur permet ainsi de disposer d’éléments objectifs pour leur décision.

Lancé le 9 février 2021, InserJeunes fournit pour chaque formation du CAP au BTS, chaque lycée professionnel ou centre de formation d’apprentis (CFA), des indicateurs qui permettent de cerner les parcours des jeunes en voie professionnelle et leur insertion :

  • le taux de poursuite d’études ;
  • le taux d’emploi à 6 mois (assorti d’une mesure de valeur ajoutée en fonction du taux de chômage local ou du profil des élèves) ;
  • des données sur le parcours des jeunes dans les différentes formations et le taux de rupture de contrats d’apprentissage.

Ces indicateurs couvrent :

  • les apprentis préparant un diplôme de niveau V (exemple : CAP), IV (exemple : Bac Pro) ou III (exemple : BTS) ;
  • les élèves des lycées professionnels publics et privés sous contrat dépendant de l’Éducation nationale. Les élèves de voie professionnelle scolaire du ministère de l’Agriculture seront pris en compte à la fin de l’année 2021.

Le site propose également des liens vers des sites institutionnels : Nouvelle voie pro de l’Onisep, La bonne alternance de Pôle emploi, Le portail de l’alternance du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’insertion.

Exemple :
Pour un CAP de peinture en carrosserie en apprentissage, vous pourrez notamment accéder :

  • aux résultats au niveau national : 8 jeunes sur 10 sont en emploi salarié 6 mois après leur sortie de formation ;
  • au taux de jeunes qui poursuivent leurs études : 11 % ;
  • au taux de contrats interrompu : 19 % ;
  • à la localisation de l’établissement proposant la formation le plus proche grâce à une carte interactive, et à ses résultats ;
  • à un lien vers la fiche métier de l’Onisep.

A noter : 

InserJeunes, élaboré par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, a bénéficié d’un financement du Fonds pour la transformation de l’action publique (FTAP). Le dispositif s’inscrit dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 pour la Liberté de choisir son avenir professionnel .

TÉLÉTRAVAIL

Droit à la déconnexion : ce qui est prévu, ce qui ne l’est pas

En dehors de ses heures de travail, tout salarié n’est pas tenu d’être en permanence joignable par son employeur pour des motifs liés à l’exécution de son travail. Dans le cadre du télétravail, mis en place de façon exceptionnelle ou non, le droit à la déconnexion s’applique également. Cependant, les modalités de ce droit doivent être prévues par l’entreprise. Instauré par la loi dite « Loi travail » du 8 août 2016, le droit à la déconnexion est en vigueur depuis le 1er janvier 2017. Il est consacré à l’article L. 2242-17 du Code du travail.

Le droit à la déconnexion vise à :

  • assurer le respect des temps de repos et de congés ;
  • garantir l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et familiale ;
  • protéger la santé des salariés.

Le Code du travail ne définit pas les modalités d’exercice du droit à la déconnexion et prévoit que celles-ci doivent être déterminées au niveau de l’entreprise, par le biais d’un accord employeur-salariés, dans le cadre de la négociation annuelle sur la qualité de vie au travail et sur la mise en place par l’entreprise de dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques. Cette négociation doit être engagée tous les ans (ou au moins une fois tous les quatre ans si un accord collectif portant sur la périodicité des négociations obligatoires a été conclu) dans les entreprises où sont constituées une ou plusieurs sections syndicales d’organisations représentatives. Ce sont en général les entreprises de plus de 50 salariés.

À défaut d’accord, notamment dans les entreprises de plus de 11 salariés, l’employeur élabore une « charte », après avis du comité social et économique. Cette charte définit les modalités de l’exercice du droit à la déconnexion. Elle prévoit en outre la mise en œuvre d’actions de formation et de sensibilisation à un usage raisonnable des outils numériques destinés aux salariés, à l’encadrement et à la direction.

Les modalités pratiques peuvent être par exemple :

  • consignes pour ne pas répondre aux mails ou à des appels sur son téléphone portable ;
  • dispositifs de mise en veille des serveurs informatiques en dehors des heures de travail ;
  • activation des messageries d’absence et de réorientation ;
  • détermination d’horaires fixes pour les salariés en télétravail ;
  • signature automatique indiquant le caractère non impératif d’une réponse immédiate.

A savoir : 

Aucune sanction n’est prévu pour l’employeur qui n’a pas mis en œuvre des dispositions légales sur le droit à la déconnexion. Cependant, il peut être sanctionné s’il n’a pas respecté son obligation de négocier sur la qualité de vie au travail ou bien encore s’il ne respecte pas la durée du repos du salarié.

A noter : 

Selon l’article L5122-1 du Code du travail , les salariés en activité partielle totale ou temps réduit (2 jours de travail sur les 5 habituels) ne doivent pas travailler et donc ne pas se connecter sur ces périodes.

Rappel

Le Code du travail numérique , disponible depuis le début de l’année 2020, est un outil gratuit qui rend accessible aux salariés comme aux employeurs le droit du travail.

OFFRE D’EMPLOI

Responsable budgétaire et financier (h/f)

Située dans l’agglomération grenobloise, la commune de NOYAREY bénéficie d’un cadre de vie agréable. La nouvelle équipe municipale impulse un projet dynamique et ambitieux.
En lien avec les élus et les services, le(la) responsable budgétaire et financier prépare les budgets, supervise l’exécution des recettes et des dépenses. Il (elle) est le responsable hiérarchique d’un agent chargé de l’exécution budgétaire. Il (elle) assure les relations avec les services comptables de l’État et a en charge les opérations comptables complexes, notamment celles de fin d’année budgétaire.

Vos missions principales vous conduiront à :

  • assurer la préparation et l’élaboration des budgets, ouvrir et clôturer les exercices comptables ;
  • superviser l’exécution budgétaire en lien avec l’agent en charge ;
  • être garant de la comptabilité d’engagement et de la qualité de la chaîne comptable de la collectivité ;
  • participer aux relations avec les services comptables de la Trésorerie Principale de Fontaine ;
  • mettre en place des outils pour opérer un suivi optimal des dépenses et des recettes ;
  • tenir à jour les dossiers liés à la dette ;
  • optimiser les dépenses et les recettes ;
  • produire des tableaux de bord.

Profils demandés :

  •  connaissance de l’environnement d’une collectivité locale ;
  • faire preuve d’autonomie dans l’organisation de son travail ;
  • maîtrise des règles budgétaires et comptables d’une commune ;
  • connaissances en contrôle de gestion ;
  • connaissance appréciée du progiciel Berger-Levrault ;
  • expérience managériale idéalement ;
  • rigueur, méthode, discrétion professionnelle, sens du service public ;
  • maîtrise des outils informatiques (tableur, traitement de texte, Internet).
  • expérience dans un poste similaire apprécié.

17h30 hebdomadaire
Disponible dès que possible.

si vous êtes intéressé(e) merci d’envoyer CV +lettre de motivation à
rf.yerayonnull@regnaluob.bj