Articles classés dans la catégorie : Écoles

SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Cette semaine, Perrine Hachoud, Brigadier chef principal de la Police municipale, a aidé nos petits à obtenir leur permis piéton !

Ateliers ludiques :

  • Loto memory sur les panneaux de signalisation
  • Jeu de piste “Buggy Brousse” pour développer motricité et anticipation
  • Parcours piéton pour apprendre à se repérer et se positionner sur la route
  • Parcours vélo pour améliorer la motricité

Tous les enfants ont réussi avec brio !

Merci à la préfecture de l’Isère pour le financement du jeu de piste et à l’association Maïf Sécurité Routière pour les permis piétons.

ÉCOLES

Une ouverture ou une fermeture de classe est une mesure dite de “carte scolaire”. La carte scolaire repose sur une analyse des effectifs des élèves, à partir de laquelle sont répartis les postes d’enseignant.

Écoles maternelles et élémentaires publiques

L’ouverture et la fermeture d’une classe, dès lors qu’elles n’entraînent pas la création ni la suppression d’une école, ne nécessitent pas de décision du conseil municipal. La décision d’ouvrir ou de fermer une classe, donc d’ajouter ou de retirer un poste d’enseignant, relève du directeur académique des services de l’éducation nationale.

La préparation de la carte scolaire dure environ un an. Elle commence dès le mois d’octobre pour se terminer dix mois plus tard dans les jours qui suivent la rentrée.

Premier degré (écoles maternelles et élémentaires)

  • En octobre, des prévisions concernant les effectifs des élèves de l’année suivante sont effectuées dans chaque département par la direction des services départementaux de l’éducation nationale. Ces prévisions sont ensuite validées par le rectorat et le ministère.
  • En décembre, le ministère notifie à l’académie le nombre de postes d’enseignants dont elle disposera pour l’année scolaire.
  • Le rectorat répartit ce nombre de postes entre les départements, puis le directeur académique des services de l’éducation nationale décide de l’implantation des postes d’enseignants, donc du nombre de classes, dans les différents établissements du département. Cette répartition est soumise au comité technique paritaire académique (C.T.P.A.), puis au comité technique paritaire départemental (C.T.P.D.). Cette instance est appelée à donner un avis sur les mesures proposées par le directeur académique des services de l’éducation nationale. Les comités techniques paritaires sont composés pour moitié de représentants de personnels et de représentants de l’administration.
  • Les maires sont consultés sur les mesures envisagées pour leur commune.
  • En février, un Conseil Départemental de l’Éducation Nationale (C.D.E.N.) est réuni. Cette instance comprend, outre les membres de droit (le Préfet, le Président du conseil général) , des élus, des représentants des personnels, des usagers (parents d’élèves et associations complémentaires de l’enseignement public). Le C.D.E.N. donne un avis sur les mesures proposées.
  • La décision définitive appartient au directeur académique des services de l’éducation nationale qui prend un arrêté en février après le C.D.E.N. Les personnes concernées reçoivent un courrier de la division du personnel de la direction des services départementaux de l’éducation nationale les informant de la fermeture du poste qu’elles occupent et les invitant à participer au mouvement.
  • Vers la mi-mai, les directeurs d’école sont appelés à retourner auprès de la direction des services départementaux de l’éducation nationale l’état des élèves inscrits. Un CTPD est de nouveau réuni début juin, à la suite duquel certaines mesures de retrait révisable et d’affectation révisable peuvent être levées. En septembre, les derniers ajustements sont effectués au regard des effectifs constatés au jour de la rentrée. Un dernier CTPD est réuni ainsi qu’une CAPD pour l’affectation des personnels.

Source : www.education.gouv.fr

ÉCOLE

La rentrée des classes à Noyarey : une nouvelle aventure commence.

Ce lundi 4 septembre, à 8h30, les écoles primaires de Noyarey ont ouvert leurs portes pour accueillir les élèves dans une ambiance de rentrée ensoleillée et enthousiaste. Le traditionnel rituel de la rentrée scolaire a été marqué par la présence chaleureuse du Sou des Écoles, qui a offert un café à tous les parents et enseignants présents sur le parvis des écoles. C’était un moment de convivialité et de partage, marquant le début d’une nouvelle année scolaire.

L’école maternelle “La Coccinelle” : un lieu d’épanouissement pour les tout-petits.

Sous la direction de Mme. Trebillac, l’école maternelle “La Coccinelle” accueille cette année 84 enfants, répartis en plusieurs classes pour favoriser un enseignement adapté à chaque niveau.

  • Petite Section / Moyenne Section 1 : Sous la responsabilité de M. Carroz et M. Laumay, cette classe compte 21 élèves. C’est ici que les plus jeunes élèves commencent leur parcours éducatif, découvrant le monde de l’école avec curiosité.
  • Petite Section / Moyenne Section 2 : Mme. Parmentelat a en charge cette classe de 21 élèves. C’est un espace où la créativité et la socialisation sont encouragées, préparant les enfants aux années à venir.
  • Petite Section / Grande Section : Mme. Hinsinger et Mme. Trebillac se partagent la responsabilité de cette classe de 20 élèves. C’est là que les petits apprennent à s’épanouir et à développer leurs compétences sociales et académiques.
  • Grande Section : Sous la férule de Mme. Vincent, cette classe de 22 élèves prépare les enfants à franchir le pas vers l’école élémentaire en renforçant leurs bases académiques et en stimulant leur curiosité.

L’école élémentaire “Le Mûrier” : le début de l’apprentissage structuré.

Sous la direction de Mme. Perrin, l’école élémentaire “Le Mûrier” compte cette année 150 élèves, répartis dans six classes pour une approche pédagogique adaptée à chaque niveau.

  • CP / CE1 : Mme. Martin et Mme. Roudine accueillent 25 élèves dans leur classe. C’est ici que commence le cycle des apprentissages fondamentaux, où les élèves développent leurs compétences en lecture et en mathématiques.
  • CP / CE1 : Mme. Belle-Perat a en charge une autre classe de 25 élèves, où les bases de la lecture et des mathématiques sont consolidées.
  • CE1 / CE2 : Mme. Combe et Mme. Jallud guident 25 élèves dans cette étape importante où les enfants continuent d’approfondir leurs compétences en lecture et en mathématiques.
  • CE2 / CM1 : Mme. Bombrun et Mme. Forestier dirigent une classe de 25 élèves, préparant ces derniers à des apprentissages plus avancés.
  • CM1 : Mme. Combe et Mme. Perrin accueillent 24 élèves pour consolider leurs acquis et les préparer à l’étape finale de l’école élémentaire.
  • CM2 : Enfin, Mme. Bredeau prend en charge une classe de 26 élèves, prêts à affronter les défis de leur dernière année à l’école élémentaire avant de franchir le pas vers le collège.

La rentrée des classes est toujours un moment spécial, un mélange d’excitation et d’appréhension pour les élèves, les parents et les enseignants. C’est le début d’une nouvelle aventure éducative, où chacun aura l’occasion de grandir, d’apprendre et de se développer. Les écoles de Noyarey sont prêtes à accueillir cette belle année scolaire 2023-2024, pleine de promesses et de découvertes pour tous les élèves.

Photos : Fabrice Grondeau