Articles classés dans la catégorie : Écoles

ÉCOLES

Rentrée scolaire 2022, c’est parti !

Aujourd’hui, c’était le grand jour !

Sandra Trébillac, directrice de l’école maternelle de Noyarey et l’équipe enseignante ont sereinement accueilli 79 élèves (contre 92 l’année dernière).

  • 20 Petite Section,
  • 22 en Moyenne Section,
  • 19 en Grande Section/Moyenne Section
  • et 18 en Grande Section.

Retrouvailles et cris de joie pour certains, crises de larmes pour d’autres…
une journée pleine d’émotions.

Comme l’année dernière, il y a 4 classes, mais notons que l’académie de Grenoble fera un comptage des effectifs le vendredi 9 septembre.


Des classes chargées en primaire.

Véronique Perrin, directrice de l’école primaire et son équipe enseignante ont quant à eux, ouvert leurs portes à 157 élèves ce jeudi matin (contre 140 l’année précédente).

Ils sont répartis en 5 classes :

  • 26 élèves en Cours Préparatoire,
  • 26 en Cours Préparatoire / Cours Elémentaire 1 ,
  • 26 en Cours Elémentaire 1 / Cours Elémentaire 2,
  • 25 en Cours Elémentaire 2 ,
  • 26 en Cours Moyen 1
  • et 28 en Cours Moyen 2.

Durant l’été, la municipalité a effectué plusieurs travaux d’entretien et d’équipement :

  • Mise aux normes de sécurité des jeux de la cour de l’école maternelle,
  • Pose de tableaux blancs Veleda dans toutes les classes de l’élémentaire,
  • Installation de vidéo projecteurs en élémentaire,
  • Fourniture d’ordinateurs portables pour toutes les institutrices de l’école élémentaire et à la maternelle.

CM2 FIN D’ANNÉE

Il y a des traditions que nous avons plaisir de perpétuer.

Offrir, à la fin de leur année scolaire, un cadeau à nos élèves de CM2 est l’une d’entre elle. Laisser dans leur esprit, une trace heureuse de leur passage d’élève nucérétains à collégien sassenageois.

Cette année Mme le Maire Nelly Janin Quercia, accompagnée de Sandrine Curtet, conseiller déléguée à la jeunesse et aux écoles, ont remis à tous les élèves de la classe de cm2 un livre pour les accompagner cet été et les préparer avec humour à leur futur vie de collégien et plus particulièrement de sixième.

Chaque ouvrage était dédicacé de la main de Mme Le Maire, en forme d’encouragement :
 » L’année scolaire se termine et c’est une nouvelle page que tu t’apprêtes à écrire en débutant tes années de collège. En souvenir de l’école communale de Noyarey, c’est avec un plaisir que nous t’offrons ce livre que tu pourras lire pendant tes vacances bien méritées. Nous te souhaitons une pleine réussite pour tes futures études ! « 

ÉCOLE MATERNELLE

Ce jeudi 19 mai, des élèves de l’école maternelle « La Coccinelle » ont reçu la visite de la policière municipale, accompagnée de deux gendarmes et d’un représentant de l’association prévention MAIF afin d’être sensibilisés à la sécurité routière à travers « le permis piéton ».

Connaître les principaux panneaux de signalisation, savoir traverser une rue… Les règles de sécurité routière sont nombreuses et parfois difficiles à assimiler pour un enfant piéton.

Cette action vise à favoriser une plus grande sécurité des enfants dans leurs déplacements piétonniers en les responsabilisant dès l’école maternelle.

Tous repartent à la maison avec leur permis piéton, qui sera le premier diplôme de leur scolarité.

ÉCOLE À VÉLO

Ce jeudi matin, tous les écoliers de Noyarey étaient invités à participer au concours des écoles à vélo organisé par l’ADTC.

Le principe de ce concours est d’inciter les enfants à venir à l’école à vélo ou en draisienne. Tous les modes de déplacements peuvent être comptabilisés, mais c’est le plus haut pourcentage d’élèves cyclistes qui permet le classement des écoles. venir à vélo.

Avant de connaître le classement général, voici les chiffres des écoles nucérétaines.

Pour l’école maternelle

Sur 90 élèves présents, nous avons compté :

  • 61 vélos , soit 68 % (contre 65 % en 2021)
  • 7 draisiennes
  • 8 trottinettes
  • 3 piétons
  • 11 en voiture

Pour l’école élémentaire

Sur 140 élèves présents, nous avons compté :

  • 127 sont venus en vélo, soit 91 % (contre 96 % en 2021). Certains ont fait le trajet de Sassenage, St Egrève ou Veurey-Voroize.
  • 2 piétons
  • 11 voitures

Indépendamment des résultats, un grand bravo à tous les participants.

ÉCOLE

Savoir Rouler à Vélo

A l’initiative de l’école élémentaire de Noyarey, en partenariat avec la Métro et plus particulièrement Mvélo+, les élèves ont participé cette semaine à l’animation  » Savoir Rouler à Vélo ».

L’objectif est de permettre aux enfants de bénéficier des compétences nécessaires à une réelle autonomie à vélo pour l’entrée au collège, grâce à des mises en situation concrètes pour réaliser ces exercices d’apprentissages.

Les thèmes travaillés ont été :

  • Panneaux de signalisation
  • Adapter son déplacement en fonction des autres usagers de la route
  • Faire connaitre sa direction, identifier les changements de direction des autres cyclistes (S’arrêter et redémarrer en groupe)
  • Rouler en respectant le code de la route mis en place sur le parcours

Parallèlement à cette formation, les CM1 auront deux séances, les jeudis 14 avril et 12 mai prochains, sur la thématique des transports avec l’ADTC – se déplacer autrement (Association pour le Développement des Transports en Commun).

Enfin notez que tous les élèves des écoles maternelle et élémentaire participeront le jeudi 12 mai à la 19ème édition du concours des écoles à vélo.
adtc-grenoble.org/concours

#noyarey @Mveloplus 

JARDIN PARTAGÉ

Saison 2

L’année dernière, les élèves de CM1 avaient réalisé un jardin d’aromatiques partagé sur le parvis de l’école avec le soutien de l’association des jardins de l’Eyrard. https://www.noyarey.fr/2021/03/28/jardin-partage/

Un Panneau vient d’être installé pour localiser cet espace où chacun pourra venir cueillir son petit brin de ciboulette ou de romarin.

Mais avant de parler récolte il faut tout d’abord, nettoyer, préparer la terre et planter. Si vous avez des plants en trop, Les élèves sont preneurs des variétés suivantes : thym, lavande, persil, aneth, estragon, basilic, camomille, cerfeuil…

Les généreux donateurs peuvent téléphoner à l’école au 04 76 53 95 71 ou mieux les remettre directement à l’école élémentaire « Le Murier » aux horaires d’ouverture soit : 8h20 ou 11h20 ou 13h20 ou 16h20.

Merci d’avance pour votre aide.

CARNAVAL 2022

Ce mardi 1er mars, les élèves des écoles maternelle et élémentaires de Noyarey ont fêté Carnaval comme il se doit. Actualité oblige, cette année Monsieur Carnaval avait les traits de ce satané virus Covid.

Organisé par le sou des écoles, cette édition réussie fut colorée et musicale. Le Raggy Jazz Band a tout d’abord ambiancé le parvis des écoles où chacun, petits et grands, ont pu déguster de délicieuses crêpes.

Puis un grand cortège s’est formé autour d’une Batucada joyeuse et rythmée pour remonter Monsieur Carnaval jusqu’au cimetière pour le brûler. On a vu défiler, pêle-mêle des fées et des princesses, des chevaliers, des footballeurs, des clowns, et bien d’autres déguisements et maquillages parfois très sophistiqués. Les parents n’étaient pas en reste d’ailleurs !

Comme le veut la tradition, Monsieur Carnaval est parti en fumée. Il n’est pas mort, simplement évaporer et reviendra l’année prochaine participer à nouveau à la fête.

PERMIS INTERNET POUR LES ENFANTS

Notre policière municipale Perinne Hachoud, est venue à l’école élémentaire de Noyarey, accompagnée du maréchal des logis chef Patrick Demougeot, présenter le Permis Internet aux enfants.

Le Permis Internet pour les enfants est un programme pédagogique de responsabilisation des enfants et des parents pour un usage d’Internet plus vigilant, sûr et responsable. Son principe : faire passer aux élèves de CM2 leur Permis Internet. En CM2, les enfants s’apprêtent à entrer au collège, les usages et les risques augmentent, c’est le bon moment pour les préparer.

Il n’y a aucune raison de faire sur Internet, ce que l’on ne ferait pas dans la rue. Cette analogie de bon sens, est le fil conducteur du Permis Internet pour les enfants.

L’analogie avec la rue.
Elle permet aux enfants mais aussi à leurs parents, qui n’ont jamais été exposés aux risques sur Internet étant jeunes, d’assimiler plus facilement les règles élémentaires de prudence et de civilité, que chacun doit adopter sur Internet. Les risques sur Internet sont facilement évitables avec un peu de bon sens.

L’analogie avec les règles que tout un chacun applique dans la rue, permet aux parents, qui peuvent se sentir moins à l’aise que leurs enfants sur Internet, de trouver les mots pour les guider et les protéger. Ainsi ils retrouvent une légitime autorité pour accompagner sereinement leurs enfants et les responsabiliser.

Si avant de laisser circuler un enfant seul dans la rue, on lui apprend les règles de prudence indispensables (circulation routière, mauvaises rencontres, incivilités…), sur Internet, c’est la même chose. Avant de laisser un jeune utiliser Internet seul, il est indispensable de s’assurer qu’il a assimilé les règles élémentaires de vigilance, de civilité, et de responsabilité sur Internet.

Le PERMIS INTERNET accompagne les enfants et les conseille sur le bon chemin à prendre.


UN DISPOSITIF PEDAGOGIQUE COMPLET

1) La venue de la police municipale et d’un gendarme dans la classe :

Notre policière municipale, accompagnée d’un gendarme, expert dans la prévention en milieu scolaire, présentent en classe l’opération Permis Internet pour les enfants (15 à 45 min environ). Ils alertent les enfants sur les risques, et les motive à passer leur permis afin d’être bien préparés à vivre l’aventure Internet en toute sérénité. Ils distribuent à chaque élève son code de bonne conduite sur Internet et remettent le kit pédagogique à l’enseignant.

2) L’apprentissage avec l’enseignant :

L’enseignant dispense la formation en 3 à 4 séances de 45 minutes environ chacune grâce au DVD fourni dans le kit et au code remis à chaque élève.

3) L’examen :

La validation des savoirs : le gendarme revient dans la classe pour faire passer, avec l’enseignant, aux élèves l’examen du Permis Internet grâce à la fiche d’examen présente dans le kit pédagogique.

4) La remise solennelle du Permis Internet aux enfants :

A l’issue de ces sessions de formation, le Permis Internet est remis à chaque élève afin de marquer son engagement solennel à être un internaute responsable.


QUELQUES REGLES DE BONS SENS SUR INTERNET

Quelques conseils de bon sens donnés aux enfants :

  • Dans la rue, je ne parle pas à des inconnus, et je ne suis pas quelqu’un que
    je ne connais pas chez lui. Sur Internet, c’est pareil : si un nouveau contact
    veut me parler, je ne réponds pas et je demande conseil à mes parents.
  • Dans la rue, je ne distribue pas des photos de moi à n’importe qui, je
    ne confie pas mes secrets à un inconnu, je ne montre pas mon journal
    intime… Sur Internet c’est pareil : je dois garder ma vie privée pour moi et
    mes proches. Ma vie privée ne doit pas être exposée sur Internet.

Quelques conseils de bon sens donnés aux parents :

  • Dans la rue, je sais où est mon enfant et connais ses amis. Ce n’est pas
    parce que je sais où est mon enfant qu’il ne faut pas vérifier régulièrement
    que tout va bien ! Sur Internet, c’est la même chose, je m’informe de ses
    relations et vérifie que tout va bien.
  • Si j’ai une piscine dans mon jardin, j’installe une alarme. Mais ce n’est pas
    parce que la piscine est équipée d’une alarme qu’il ne faut pas surveiller
    mon enfant au bord de l’eau ! Sur Internet, c’est la même chose, ce n’est
    pas parce que j’installe le contrôle parental que je ne dois pas protéger
    mon enfant en installant l’ordinateur dans une pièce de vie commune.

REMBRANDT Á L’ÉCOLE

A la demande de la bibliothèque de Noyarey (représentée par Nicole Moro), financé par La Métro, avec le soutien du Fonds Glénat pour le patrimoine et la création, et animé par la plasticienne Albane Paillard-Brunet, les élèves de la classe de Véronique Perrin ont profité cette semaine d’un atelier autour de l’œuvre de Rembrandt. Après une présentation rapide de l’artiste et la diffusion d’une courte vidéo sur le Cabinet Rembrandt des éditions Glénat, les enfants ont été invités à dessiner leur regard de manière assez réaliste puis de façon plus créative. Albane leur a donné quelques conseils pour dessiner mais ils sont restés en autonomie et ont dessiné directement.

(Véronique Perrin, Albane Paillard-Brunet, Nicole Moro)

ELA

Deux opérations, une seule cause.

Cette semaine les enfants de l’école élémentaire de Noyarey ont participé à deux opérations menées par l’association ELA, pour une seule et même cause, battre la maladie.


Lundi 18 octobre, jour de la Dictée d’ELA.

À chaque édition, un auteur de renom rédige un texte inédit dédié au combat contre la maladie. Ce texte fait ensuite l’objet d’une dictée qui marque le lancement de la semaine ELA. Lue par un enseignant, cette dictée est un support d’échanges sur la solidarité, la citoyenneté, le respect, le handicap… Pour cette édition 2021, Hervé Le Tellier, Prix Goncourt 2020, s’est prêté au jeu.

Dans l’après-midi, les élèves ont rencontré et discuté avec Armand Thoinet. 25 ans, atteint d’une sclérose en plaques qui a été diagnostiquée à l’âge de ses 19 ans. « Après une longue descente aux enfers » raconte-t-il, suite à son diagnostic, il a réussi à retrouver une vie épanouie qui vaut la peine d’être vécue, et ce, grâce au sport.

lesdefisdarmand.com

Mardi 19 octobre, “Mets tes baskets et bats la maladie”

C’est au stade Charles de Gaulle que 140 élèves, encouragés par des parents, se sont mobilisés contre la maladie. Participer à « Mets tes baskets » c’est marcher, courir, se challenger, se défouler, s’oxygéner en mettant son énergie au service d’une cause citoyenne et solidaire !

ela-asso.com