Articles classés dans la catégorie : Transports

ZFE

La Zone à Faibles Émissions (ZFE) mise en place sur la Métropole de Grenoble a franchit une nouvelle étape avec l’interdiction de circulation des véhicules classés Crit’Air 4 (véhicules diesel immatriculés entre 2001 et 2005). Découvrez l’accompagnement mis en place pour faciliter cette transition vers des solutions de mobilité pour améliorer la qualité de l’air que nous respirons tous au quotidien.

ZFE pour améliorer la qualité de l’air

Une Zone à Faibles Émissions (ZFE) pour les voitures particulières et les deux-roues motorisés est mise en place progressivement, dans 13 communes de la métropole grenobloise.

Depuis juillet 2023, les véhicules Crit’air 5 et non classés sont interdits à la circulation, depuis le 1er janvier 2024, les Crit’air 4 sont également concernés. La ZFE est un moyen efficace d’améliorer la qualité de l’air et d’offrir une meilleure santé à tous les habitants.

Pour une transition en douceur des mobilités

La transition vers une mobilité plus respectueuse de l’environnement et moins polluante ne se fait pas du jour au lendemain. C’est pourquoi Grenoble Alpes Métropole et le Syndicat Mixte des Mobilités (SMMAG), conscients des défis que cela représente pour de nombreux citoyens, a mis en place un dispositif d’accompagnement à destination des propriétaires de véhicules concernés.

Un dispositif personnalisé intégrant des aides financières

Ce dispositif d’accompagnement comprend un entretien personnalisé avec un conseiller mobilité et des aides financières, sous conditions de ressources (un revenu fiscal de référence par part inférieur à 22 983 euros.), conçues pour encourager la transition vers des modes de déplacement plus durables et moins polluants. Ces aides sont accessibles à travers trois “parcours” offrant des réponses adaptées aux besoins de mobilité chacun.       

3 parcours d’aides

L’accompagnement proposé aux propriétaires de véhicules concernés par la mise en place de la ZFE s’articule en trois parcours d’aide possibles selon les conditions de ressources du foyer :

Le premier parcours propose de tester de nouvelles mobilités en profitant de la prise en charge pendant un an d’un abonnement M TAG ou MVélo+.

Le second parcours propose de profiter pendant trois ans de la prise en charge d’un bouquet complet de service de mobilité (transport en commun, MVélo+, Citiz, TER Auvergne-Rhône-Alpes, M Covoit Lignes + et DOTT) à la condition de se séparer de son véhicule classé Crit’Air 4, 5 ou non classé par destruction ou vente.

Enfin, le troisième parcours propose une aide financière pour le remplacement d’un véhicule non-compatible avec les conditions de circulation de la ZFE. Cette aide est cumulable avec les aides nationales existantes.

Afin d’encourager les déplacements à vélo et de vous aider dans l’acquisition d’un équipement, la Métropole et le SMMAG ont également mis en place une aide à l’achat de vélo.

Cette aide peut aller jusqu’à 1500 € sous condition de ressources, pour l’achat d’un vélo neuf ou d’occasion, acheté chez un des vélocistes partenaires.

Un coup de pouce financier qui vise à aider les métropolitains à se remettre en selle et à développer les déplacements de courte et moyenne distance à vélo.

Pour plus d’informations : zfe.grenoblealpesmetropole.fr   

TRAVAUX INFOS TRAFIC

Un service utile pour les nucérétains

Compte tenu des très nombreux travaux en cours et prévus sur la commune dans les mois à venir, nous vous proposons de vous fournir le plus d’informations possible afin de faciliter vos déplacements.

Visualisez d’un coup d’oeil sur un plan tous les travaux en cours représentés par des icones.
Cliquez sur l’un d’entre eux pour en savoir plus.

Ce service est disponible sur le site internet de la mairie, sur la première page du site (en haut à droite) ou dans la rubrique ” La mairie en ligne “

www.noyarey.fr/travauxinfostrafic


Emportez ce plan avec vous sur votre smartphone,
grâce à l’application mobile Noyarey.

VÉLO A ASSISTANCE ÉLECTRIQUE

Ce mercredi 8 mars, une dizaine de nucérétains avait rendez-vous avec le service Mvélo+ de la Smmag pour prendre possession de leur vélo à assistance électrique. Ils s’étaient préalablement inscrits à un programme d’essai gratuit pendant un mois complet, de ces VAE.

Ces « nouveaux » cyclistes vont avoir le temps nécessaire pour tester leur vélo dans différentes situations, telles que les trajets domicile-travail ou les sorties récréatives avant de, peut-être, franchir le pas vers une utilisation récurrente.

Mme Nelly JANIN QUERCIA, Maire de Noyarey et M. Alfio PENNISI, conseiller municipal délégué à la mobilité et conseiller métropolitain étaient accompagnés de M. Sylvain LAVAL, président du SMAAG (Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise). Une façon de prouver que la collaboration active entre les services et les offres du Smaag associés à la volonté locale de promouvoir les mobilités douces sur la commune pouvaient être bénéfiques aux habitants de Noyarey.

Atelier Circulation 1

Hier soir s’est tenu à Poly’Sons le premier des trois ateliers sur la circulation sur le haut du village.

Près de 70 nucérétains s’étaient inscrits pour participer à ce moment de démocratie participative.

Le partage de la rue et des espaces publics entre les différents usagers est un enjeu majeur pour les villes et villages. Nulle appropriation durable d’un espace public ne peut s’effectuer si cet espace ne correspond pas à un besoin ou une attente des utilisateurs. C’est pourquoi des habitants sont venus participer, s’exprimer et échanger afin d’imaginer la voirie de demain sur notre commune.

De nombreuses idées ont vues le jour, dont une réelle volonté de mettre en place des sens uniques de circulation, des chicanes, des trottoirs, des stops et plus de contrôle de vitesse….

Ces idées ont bien évidemment mis à jour des problématiques qu’il faudra régler.

  • Quid des familles qui possèdent une entrée ou un portail en diagonal par rapport à la rue, en cas de circulation en sens unique ?
  • Faut-il supprimer les bus dans le centre village ?
  • Que fait-on des terres-plains ?
  • Peut-on mettre des stops lorsqu’il n’y a pas de visibilité plutôt que des priorités à droite ?
  • Doit-on demander un feu tricolore ou un rond-point en bas de la rue Léon Porte si elle passe en sens unique ?

Toutes ces questions, et bien d’autres seront sur la table lors des deux prochaines réunions (toujours à Poly’Sons) qui seront ouvertes au public :

  • Jeudi 6 avril 2023, pour une synthèse des travaux issus du premier atelier avec retours et échanges sur les actions réalisables, validées par Grenoble Alpes Métropole.
  • Vendredi 12 mai 2023, pour exposé les propositions finalisées et le calendrier de réalisation.

Les participants aux ateliers d’hier soir ont prolongé le plaisir d’être ensemble et d’échanger lors d’un verre de l’amitié, accompagné des délicieuses crêpes de Pauline (Crêperie Itinérante “Appelez-moi Jacques !”)