FEUX DE FORET

Adoptons les bons comportements pour préserver les espaces naturels !

En 2019, 15 000 hectares de forêt et de végétation ont brûlé, soit environ 1 fois et demie la superficie de Paris. La moitié de ces #FeuxDeForet était due à une imprudence et aurait pu être évitée grâce à quelques gestes simples de prévention et de protection.

Quels sont les bons comportements à adopter pour prévenir les feux de forêt et de végétation ?

  • ne pas faire de barbecue aux abords ou dans les zones de nature ;
  • ne pas jeter de mégots par terre ou par la fenêtre d’un véhicule ;
  • ne pas stocker de combustibles près des habitations ;
  • ne pas faire de travaux sources d’étincelles en cas de sécheresse, de forte chaleur ou de vent fort, à proximité de végétaux ;
  • respecter les consignes de sécurité et les interdictions d’accès aux espaces forestiers.

Et en cas d’incendie, appelez les pompiers (18) ou les urgences (112 ou 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes) et restez dans une habitation.

Ensemble, adoptons les bons comportements afin d’éviter tout départ de feu.

Plus d’informations : feux-foret.gouv.fr

TAPAGE NOCTURNE

La bonne entente entre voisins est primordiale et s’entretient. Encore faut-il connaître les règles et surtout les appliquer. Petit rappel de vos droits et devoirs pour savourer la prochaine Fête des voisins en toute sérénité.

Bruits et nuisances

Les bruits de comportement sont tous les bruits provoqués de jour comme de nuit :

  • par un individu locataire, propriétaire ou occupant (cri, talon, chant…) ;
  • par une chose ou un objet (instrument de musique, chaîne hi-fi, outil de bricolage, pétard et feu d’artifice, pompe à chaleur, éolienne, électroménager…) ;
  • par un animal (aboiements…);
  • Piscines : Les propriétaires ou possesseurs de piscine sont tenus de prendre toutes mesures afin que les installations techniques ainsi que le comportement des utilisateurs ne gênent pas le voisinage.

La nuit, on parle de tapage nocturne. Et en journée, le bruit peut aussi causer un trouble anormal au voisinage dès lors qu’il est répétitif, intensif ou qu’il dure dans le temps. Soyez vigilant en journée dans vos gestes au quotidien.

Jusqu’à 450 euros d’amende

L’amende encourue, en cas de nuisances sonores, peut aller jusqu’à 450 €. Dans un premier temps, si vous en êtes victime, préférez une solution à l’amiable plutôt qu’un appel aux forces de l’ordre.

MOUSTIQUE TIGRE

Le moustique tigre est un petit moustique tigré très agressif. Il est potentiellement un vecteur de maladies infectieuses et se développe à proximité des habitations.

Des gestes simples peuvent empêcher sa prolifération. Faisons équipe avant qu’il pique : privons-le d’eau ! Bâchez, couvrez, videz ! L’implication de tous dans la lutte est primordiale car déjà la moitié des départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes est concernée.

Faire appel à un professionnel

.

Pour trouver les cordonnées des entreprises capables d’éradiquer le moustique tigre chez vous,
tapez dans votre moteur de recherche :

société démoustiqueur isère

Documentation

Vidéos

Moustique tigre 1

Moustique tigre 2

RENOVATION

Mur Mur :
Rénovation thermique des maisons

Jusqu’à 11 500 € d’aides métropolitaines pour la rénovation thermique d’une maison individuelle.

La Métropole ajoute une nouvelle brique à ses dispositifs de soutien à la rénovation thermique des logements, en proposant des aides financières aux propriétaires de maisons individuelles. Pouvant aller jusqu’à 11 500 € par maison, ces aides sont cumulables avec celles de l’État, notamment l’aide appelée MaPrimeRénov’.

Objectif : multiplier par 4 le rythme de rénovation pour arriver à 9 000 maisons d’ici 2030, soit environ 20 % du parc des maisons du territoire. Les propriétaires de maisons individuelles du territoire métropolitain bénéficiaient déjà d’un audit énergétique subventionné, réalisé par un professionnel labellisé « Mur Mur », ainsi qu’un accompagnement technique gratuit par l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat (ALEC).
Un préalable sécurisant avant d’engager des travaux de rénovation énergétique souvent conséquents.

Depuis cette année, Grenoble- Alpes Métropole propose de financer une partie de vos travaux grâce au dispositif « Mur Mur – Maisons individuelles » pour accélérer la transition énergétique du territoire et réduire la précarité énergétique.

Depuis cette année, Grenoble- Alpes Métropole propose de financer une partie de vos travaux grâce au dispositif « Mur Mur – Maisons individuelles » pour accélérer la transition énergétique du territoire et réduire la précarité énergétique.

Concrètement, en fonction de vos ressources et de l’ampleur envisagée des travaux, cette aide se chiffre entre 1 000 et 10 000 €. Une aide complémentaire de 1 000 à 1 500 € peut s’ajouter en cas de recours à des matériaux isolants biosourcés ( bois, paille, chanvre, liège, lin, laine…).

Au total, les aides cumulées des collectivités et de l’État peuvent ainsi couvrir entre 30 % et près de 100 % de vos dépenses.

ECLAIRAGE PUBLIC

SIGNATURE DE LA CHARTE D’ENGAGEMENT LUMIÈRE

NOYAREY ET 22 AUTRES COMMUNES DE LA MÉTROPOLE SE MOBILISENT POUR RÉDUIRE LA POLLUTION LUMINEUSE DU TERRITOIRE !

Ce mardi 6 juillet, le conseiller municipal délégué au développement durable de Noyarey, Yoann SALLAZ-DAMAZ, était à Vaulnaveys-le-Haut, pour témoigner de l’engagement de notre commune à réduire la pollution lumineuse et la consommation énergétique liée à l’éclairage public, en présence de Christophe FERRARI, Président de Grenoble Alpes Métropole.

Par la signature de cette charte, une feuille de route de modernisation de l’éclairage public est ainsi établie pour et par chaque commune en cohérence avec les objectifs métropolitains, définissant des objectifs à atteindre d’ici 2035.

Objectif : réduire de 60% la consommation énergétique liée à l’éclairage public à horizon 2035 et lutter contre la pollution lumière, et par là-même, de protéger la biodiversité. 44 000 points lumineux sont concernés. Un Schéma Directeur d’Aménagement Lumière (SDAL) permettra d’orienter les choix des communes pour moderniser leur patrimoine d’éclairage public. L’économie est estimée entre 15 à 21M€ pour les quinze ans à venir.

Quelques exemples concrets :

Conformément aux préconisations du SDAL, toutes les Communes signataires s’engagent à rénover l’intégralité de leur parc d’éclairage public d’ici 2035, pour aller vers une solution 100 % LED.

  • Noyarey pratique déjà une extinction nocturne en milieu de nuit.
  • Considérant que certains éclairages existant sont ou seront inutiles et de manière à protéger la biodiversité, Noyarey a fait le choix de mettre en place des solutions innovantes : toute une rue, à usage majoritairement piétons et cycles, va être équipée de luminaires à détection de présence.
  • Noyarey a aussi choisi d’installer des luminaires avec des températures de couleur basses, « chaudes », plus respectueuses de la faune et des espaces naturels.

Eclairage public, qui fait quoi ?

L’éclairage public relève des communes. Ceci étant, la Métropole a décidé d’offrir aux communes qui le souhaitent un service métropolitain d’éclairage public pour les accompagner et les assister dans la gestion au quotidien de leur éclairage et dans l’engagement de plans de rénovation de leurs matériels. C’est ainsi que, d’ores et déjà, la Métropole gère, pour le compte de 15 communes, dont Noyarey, un parc d’environ 7 200 points lumineux.

MATERNELLE

Spectacle de fin d’année à l’école maternelle La Coccinelle

Vendredi 25 juin les parents étaient invités à assister à la représentation de danse des élèves de maternelle dans la cour de l’école.

Nora COMMANDEUR, professeur de danse au conservatoire de Valence, est intervenue tout au long de l’année auprès des enfants. Éveil musical, jeux corporels, appréhension de l’espace et travail sur les sensations sont la base de son approche avec un jeune publique. Puis les classes ont travaillé sur les musiques du monde : Afrique, Inde, Polynésie et Brésil. Les enfants étaient très fiers de montrer leur travail aux parents, leur chorégraphie mais également l’exposition peinture préparée en secret.

HORAIRES DES TRAVAUX

A la demande de plusieurs nucérétains, voici une clarification pour les particuliers et les entreprises sur les plages horaires à respecter pour réaliser des travaux sur la commune de Noyarey.
Ce nouvel arrêté se base sur la réglementation préfectorale.

Pour les particuliers

les travaux sont autorisés :

  • du lundi au vendredi : de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 19h30
  • le samedi : de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00
  • le dimanche : de 10h00 à 12h00

Pour les entreprises

les travaux sont interdits :

du lundi au samedi de 20h00 à 7h00, ainsi que le dimanche et les jours fériés.

En dehors de ces horaires, il s’agit de trouble de voisinage (tapage nocturne ou tapage diurne). Des troubles qui peuvent être punis par une amende.

SPECTACLE

ALLUMEZ LE FEU !

Un spectacle de qualité, une nuit estivale, le plaisir d’être enfin ensemble… Bref une soirée réussie !

Plus de 200 nucérétains ont fait le déplacement hier soir, pour assister au spectacle Le Cycles des Immortels, offert par la compagnie Histoires 100 Fins, sur le parvis de la salle Poly’Sons.

Sous une nuit d’été clémente et étoilée, les spectateurs de tous âges ont été emportés dans une évocation de la mythologie égyptienne rythmée par une chorégraphie incandescente. Un tourbillon de flammes et d’acrobaties flamboyantes qui brilleront encore longtemps dans les yeux de ceux qui ont profité de cette représentation offerte par la mairie, grâce au concours de la Métro, dans le cadre des 33èmes rencontres du jeune théâtre européen portées par Crearc.

Retour en images sur cette soirée.

BALADE CONTEE

BALADE CONTÉE : BELLE RÉUSSITE POUR LES PARPARLOTTES !

Le groupe des conteuses et conteur de Noyarey, les Parparlottes profitent de la belle saison pour papoter dans la nature.

En effet, le 11 juin, ce sont les élèves de l’école du Village de l’Amitié qui ont profité des contes et des récits entre montagnes et pâturages.

Le 19 juin, les Parparlottes ont organisé une balade contée sur les sentiers d’Ezy. Deux conteuses de Veurey ont été conviées pour l’occasion. Au total, 7 conteurs sont intervenus lors de cette balade variée de quelques kilomètres. Chaque conte s’est déroulé devant un paysage différent soulignant la magie du récit ! Au détour du chemin nous avons pu rencontrer un Diable, apercevoir des fées, discuter avec un grand chêne, suivre la trace des ours, des serpents… Et nous avons même appris comment sont apparues les 3 pucelles.

La quarantaine de spectateurs a été enchantée du voyage qui s’est terminé avec le pot de l’amitié sous un grand tilleul.

Cette année, les Parparlottes ont bien l’intention de présenter leur Festival qui aurait dû avoir lieu l’an dernier mais…

La version 2021 du Festival PARPARLONS-NOUS se tiendra le 25 septembre en extérieur dans des lieux insolites du village avec nombre de conteurs venus de divers horizons pour une grande diversité de dépaysement.

Prenez-bien note de la date pour partager la magie avec nous !

JARDIN PARTAGE

Jardinons à l’école élémentaire du mûrier

Je jardine, tu jardines, nous avons jardiné, vous jardinerez… vous cueillerez.

Les élèves de la classe de cm1 ont mené un projet de jardin d’aromatiques partagé sur le parvis de l’école élémentaire avec le soutien de l’association des jardins de l’Eyrard.

« Lors d’une première séance, nous avons nettoyé l’espace, désherbé, recensé les plantes existantes et retourné la terre. Nous nous sommes entraînés en classe à tracer une spirale puis on l’a reproduite sur place avec des pas japonais fournis par les services techniques de la mairie. Ils étaient très lourds.

Au début du mois de mai, nous avons planté une sélection d’aromatiques : sarriette, menthe, aneth, basilic… nous avons fait du bon travail ! Gilles, Virginie, Katy de l’association des jardins de l’Eyrard, Didier et des parents nous ont bien aidés. C’était aussi amusant d’observer les vers de terre et les larves de hanneton.

Maintenant il n’y a plus qu’à attendre que cela pousse.

Une fois que les plantations seront bien enracinées et auront prospéré, chacun pourra venir cueillir son petit brin de ciboulette ou de romarin.

Nous comptons sur vous tous pour en prendre soin, cueillir sans abîmer, arroser à l’occasion, enlever les mauvaises herbes, remplacer… »

Cet espace est accessible à tous les nucérétains sur le parvis de l’école.