VOIRIE

Comme annoncé le 5 décembre 2020, (https://www.noyarey.fr/2020/12/05/voirie/)
La Métro vient de procéder au remplacement du garde-corps rue Léon Porte.

SIGNALER UN PROBLÈME CONCERNANT LA VOIRIE

Si vous constatez un problème sur la voirie,
vous êtes invités à le signaler
en appelant le numéro vert 0 800 500 027
ou en remplissant ce formulaire :

POUR SIGNALER UN PROBLÈME CONCERNANT LA VOIRIE,
CLIQUEZ ICI

En matière de voirie, la Métropole assure la gestion des espaces publics et des accessoires de voirie suivants :

VOIES ET ESPACES PUBLICS

  • La Métropole est responsable de l’ensemble des routes et voies de déplacements (y compris les rues piétonnes, les zones 30 km/h et les chemins longeant ou traversant les parcs).
  • La Métropole s’occupe des ouvrages tels que passerelles, escaliers, passages, pistes cyclables, etc. ouverts à la circulation publique.
  • Grenoble-Alpes Métropole assure la maintenance (entretien préventif, changement de lampes, vérifications électriques et mécaniques, nettoyage, petits investissements…) et la gestion des pannes sur les installations d’éclairage public.

ÉLÉMENTS, ACCESSOIRES ET MOBILIERS DES ESPACES PUBLICS ET DE VOIRIE

Sur les voies et espaces précités, la Métropole est responsable de l’entretien :

  • des espaces de mur à mur, de talus à talus ou de fossé à fossé utiles au déplacement ;
  • des chaussées, des trottoirs, des cheminements piétons et des pistes cyclables, y compris leur sous-sol ;
  • des accotements, des fossés, des dispositifs de protection des routes contre les chutes de pierres ;
  • des aménagements spécifiques : îlots directionnels, giratoires, ralentisseurs, passages piétons, bandes rugueuses, etc. ;
  • des caniveaux et de leurs bordures.

Elle gère également :

  • la signalisation routière verticale (panneaux de police ou directionnels) et horizontale (marquage au sol, bandes blanches, flèches, zébras…) ;
  • les arbres d’alignement (le long des voies) dans l’emprise de la voirie ;
  • le mobilier urbain qui participe à la sécurité des usagers : potelets, barrières, glissières…

SERVICES TECHNIQUES

Cette semaine les services techniques de la commune ont mené une action de nettoyage sur la zone d’activité d’Actipole de Noyarey.

Sur une zone professionnelle comme ailleurs, la propreté est l’affaire de tous et surtout, reflète l’image de tous. Si certains professionnels nucérétains de cette zone n’hésitent pas à ramasser des détritus quand ils les voient, malheureusement beaucoup d’autres, trop nombreux, n’agissent pas. Le simple fait de sensibiliser ses collaborateurs, ses fournisseurs, les visiteurs de cette zone à ne pas jeter ses déchets n’importe où, aide à maintenir un état de propreté décent pour tous.

Les services de la collectivité ne sont jamais autant efficaces que lorsqu’ils sont soutenus par une volonté collective des usagers.

Pour joindre les services techniques : maintenance@noyarey.fr

DIAGNOSTIC ÉGLISE SAINT PAUL

La rénovation de l’église est lancée !

Ce jeudi 26 novembre après-midi s’est tenue la réunion officielle de lancement du diagnostic patrimonial de l’église. L’occasion pour les acteurs présents d’échanger sur les attentes de la mairie et les missions de chacun.

Malgré le brouillard qui s’épaississait dans la matinée, la réunion a pu avoir lieu sur le site de l’église : l’équipe qui a remporté le marché public était présente pour présenter le rôle de chaque membre. Le coordinateur global, le cabinet d’architecte Osmia représenté par sa cogérante, tient les rênes de l’ensemble de la mission et sera le maître d’œuvre de la restauration à venir. Une historienne archéologue (cabinet AKHESENS) pour la partie patrimoniale du bâtiment (tant au travers des archives que de la structure de l’édifice) nous aidera à comprendre l’histoire de l’édifice ; les paysagistes d’’ADP Dubois doivent quant à eux travailler sur l’extérieur de l’église : le rôle du parvis, le jardin de la cure… en questionnant leurs usages, ainsi que leur aspect esthétique bien sûr. Absents ce jeudi pour la réunion, un économiste du bâtiment travaillera sur la faisabilité de la rénovation par tranches dans le temps et un bureau d’études sur la structure et les fondations.

Face à cette équipe, les élus et les services de la mairie étaient accompagnés de plusieurs organismes qui suivent ce projet de rénovation de l’église : le Conseil Architecture, Urbanisme et Environnement (CAUE) de l’Isère a ainsi travaillé au côté de la mairie depuis le début du projet (nous les remercions !), le Département de l’Isère était également présent, en tant que co-financeur du projet et soutien technique de celui-ci. Enfin, l’État, par l’intermédiaire de l’Unité Départementale de l’Architecture et du Patrimoine (UDAP) de l’Isère, n’a pas pu être présent mais soutient aussi notre projet, tant financièrement que par de très utiles préconisations patrimoniales.

Respectant bien sûr les mesures barrières, la visite de l’église et de ses alentours, ainsi que les nombreux échanges ont permis de revenir sur les attendus de cette mission : aspects financiers, étude structurelle, délais nécessaires pour le diagnostic puis les travaux…

L’équipe d’architecte rendra ainsi un premier rapport à la fin décembre avec les premières conclusions, suivies d’un projet de rénovation de l’église sur plusieurs années, qui devrait être connu à la mi-janvier 2021. Ces rapports seront rendus publics, la feuille de route discutée avec l’ensemble des Nucérétains, mais d’ores et déjà les élus ont rappelé la nécessité de rouvrir l’édifice au plus vite.

BRÛLAGE

Faisons le point sur la réglementation concernant le brulage de végétaux, pour les particuliers et les agriculteurs.

Pour les particuliers, il est interdit toute l’année (voir Arrêté préfectorale du 18 novembre 2013).

Pour les agriculteurs et forestiers, il est interdit en tout temps sur Noyarey pour les mêmes raisons que pour les particuliers (voir Arrêté préfectoral du 12 mai 2016).

Cependant, des dérogations peuvent être accordées aux agriculteurs et forestiers, dans les cas suivants (voir Arrêté préfectoral du 1 février 2018).

  • Pour raisons sanitaires : lorsqu’il s’agit de lutter par incinération des végétaux contaminés contre les organismes nuisibles réglementés au titre de l’article L.251-3 du Code Rural ou lorsque des mesures de polices administratives ont été prises.
  •  Lorsqu’il s’agit de lutter contre d’autres organismes nuisibles, par incinération des végétaux contaminés.
  •  Pour lutter contre les plantes invasives, par incinération des espèces invasives.
  • Pour l’application de l’obligation légale de débroussaillement : dans les zones soumises à obligation légale de débroussaillement (OLD), il est recommandé de ne pas brûler les résidus végétaux issus du débroussaillement. Le cas échéant, la personne qui fait ce choix doit respecter la réglementation de l’emploi du feu à moins de 200 m des bois et forêts et à l’intérieur de ceux-ci qui s’applique en lieu et place de l’arrêté.

Le brûlage des végétaux contaminés par des organismes nuisibles non réglementés et des plantes invasives doit faire l’objet d’une demande de dérogation auprès de la direction départementale des territoires :

DDT- Service Environnement / 17 Bd Joseph Vallier – BP 45 / 38040 Grenoble

GUIDE DU DEBROUSSAILLEMENT

En cette période estivale, et face à la vigilance sécheresse en vigueur dans le département, la commune rappelle quelques obligations en matière d’entretien des espaces forestiers et les conseils de prévention pour éviter les feux de forêts.

Un guide du débroussaillement réglementaire a été réalisé afin de présenter les règles à respecter pour les travaux de débroussaillement et apporter aux usagers les conseils sur les techniques de réalisation. Il a été élaboré avec l’appui de l’Office National des Forêts (ONF) et du service départemental d’incendie et de secours (SDIS).

Retrouvez l’intégralité des conseils sur la page
https://www.noyarey.fr/mairie-en-ligne/services/urbanisme-et-environnement/