COMMERCE

Envie d’une pizza à Noyarey ?

Depuis quelques semaines un nouveau distributeur automatique est implanté juste à coté de l’arrêt de bus « La Bascule ». Il propose 24h/24 et 7j/7 une gamme de 5 à 7 pizzas cuites ou crues.

« Je fabrique ma propre pâte à pizza, avec une farine italienne de qualité. Dans le respect de la traditon, je favorise une fermentation lente avec un temps de pousse moyen entre 48 et 72 heures, dans mon laboratoire à La Tronche. Ensuite je dispose la pâte avec tous ses ingrédients, d’origine française, dans la machine. Elle compte une partie réfrigérée et une autre chaude avec un four pour la cuisson. Les clients peuvent ainsi choisir s’ils souhaitent emporter leur pizza chaude ou froide. Nous avons des recettes qui varient en fonction des saisons », explique Julien May, gérant de Corelli Pizza.

Une petite fringale ou une grosse faim, quand tout est fermé ? Ne craignez rien, en trois minutes, les pizzas sont cuites et prêtes à être dégustés.

CCAS COLIS DE NOËL

Un colis de Noël offert aux nucérétains de 72 ans et plus.

Le centre communal d’action sociale (CCAS) de Noyarey a distribué plus de 262 colis de Noël auprès des nucérétains de 72 ans et plus qui avaient répondu à la lettre reçu en octbre dernier. Lors de cette consultation, une écrasante majorité (plus de 90 %) avait exprimé le souhait de favoriser le colis à la place d’un repas dansant.

Deux permanences tenues mardi et jeudi dernier par Annie, Prazères, Nathalie et Madame le Maire ont permis de garder un lien avec les habitants.

« Il y a surtout, derrière ce colis de Noël, la perspective d’un moment de partage. C’est un petit bonheur en plus pour mes petits enfants » se réjouit cette nucérétaine. « Cela vient s’ajouter à ce qu’on a déjà acheté et c’est bien sympathique. »

MARCHÉ DE NOËL 2022

Franc succès de la 2ème édition du marché de Noël de Noyarey version Poly’Sons.

Une fréquentation largement supérieure à celle de l’année dernière, a définitivement ancré ce marché de Noël à Poly’Sons dans les rendez-vous incontournables de la vie de la commune. Certes il faudra encore attendre quelques jours (et nuits) pour découvrir ses cadeaux mais les nucérétaines et nucérétains sont venus en nombre pour (re)trouver un avant-goût de ces festivités.

A l’intérieur, accueillis par deux fois plus d’exposants que l’année dernière, les visiteurs ont pu confortablement déambuler à la découverte d’idées cadeaux, d’artisanat, d’oeuvres d’art, de barbe à papa, de noix et d’ huîtres… Sans oublier la pause photo avec le Père Noël sur son traîneau. A midi, la municipalité a offert le traditionnel et amical verre de l’amitié.

Les lutins de l’APJNV ont, quand à eux, servi bon nombre de pizzas avec le sourire et maquillé plusieurs enfants dans la bonne humeur.

Le Sou des écoles et la Coccinelle étaient aussi présents, à l’instar des enfants de l’école élémentaires qui ont participé en vendant divers objets pour financer leur future classe de mer.

A l’initiative du groupe animation du village, les organisateurs souhaitent remercier chaleureusement toutes les associations et à travers elles tous les bénévoles (et lutins) qui ont œuvré à la réussite de cet événement.

Enfin, merci aux nombreux visiteurs petits et grands qui ont fait de cette journée un moment de partage convivial, dans la droite ligne de l’esprit de Noël.

Apparemment la notion de partage lié à l’esprit de Noël n’est pas comprise de la même manière par tout le monde. En effet, à la fin du marché (et du match de football) un vidéoprojecteur a été dérobé dans le hall de Poly’Sons.

Si vous pensez a voir vu quelque chose, merci de prendre contact avec la mairie
(04 76 53 82 01 ou accueil@noyarey.fr) pour nous donner des pistes d’investigation.

Quoiqu’il en soit, le voleur doit savoir que le Père Noël, lui, voit tout.

📸 : Fabrice Grondeau

CARRIERE

Suite aux appels de plusieurs riverains de la carrière sur les nuisances sonores des travaux en cours sur ce site, nous faisons le point avec vous.

La société Lhoist procède actuellement à la création d’une piste d’accès dans la forêt, sur la droite de la carrière. Elle devrait être terminée d’ici la fin février 2023 (sous réserve de conditions météo clémentes). Le bruit est généré par un brise-roche hydraulique (marteau-piqueur).

Le directeur de la Carrière nous explique :

« L’utilisation du brise-roche dépend de la nature du terrain que nous rencontrons au fur et à mesure de l’avancement de la piste. Il y a des phases qui ne nécessitent qu’un travail au godet pour déplacer de la terre ou des blocs et certaines zones plus compactes et plus dures qui demandent un travail important au brise-roche. L’utilisation de celui-ci est donc irrégulière. »

« A partir de début décembre, nous ferons des essais avec un brise-roche plus petit, qui devrait faire moins de bruit, mais qui sera malgré tout toujours audible, quitte à ce que cela rallonge un peu la durée des travaux. »

Des engagements ont été pris par Lhoist, sur les horaires d’utilisation de ces équipements afin de minimiser leur impact. « Nous n’utilisons pas le brise-roche avant 8h00 et après 18h00. Nous nous arrêterons aussi entre 12h00 et 13h30 pour laisser une pause déjeuner au calme à tous les voisins. »

Rappel : Le groupe Lhoist qui exploite la carrière de Noyarey a déployé une application mobile et un site internet pour dialoguer avec les nucérétains de manière simple.

En vous inscrivant, vous pourrez être alerté en temps réel des prochains tirs ou d’une nouvelle publication. Vous pourrez aussi écrire facilement à l’entreprise et resté informé de l’actualité de ce site.

Site web : www.nosriverains.com

Application mobile : nosriverains téléchargeable sur Google Play ou App Store

SÉCURITÉ DES PIÉTONS

Depuis de nombreuses années, les nucérétains se plaignent de l’état des barrières le long de l’avenue Saint Jean.

Nous sommes heureux de pouvoir vous annoncer que ces travaux liés à la sécurité des personnes et à l’esthétique de notre commune sont enfin accomplis.

En effet, depuis quelques jours, Grenoble Alpes Métropole, sur demande de la Mairie, a réalisé le changement de ces dernières et la réfection de l’enrobé des trottoirs, depuis le Chemin de la Source jusqu’au passage piéton au niveau du 571 ainsi que le changement des barrières au niveau du 600 (avant le chemin du Moulin). 

GRIPPE AVIAIRE

Passage au niveau de risque élevé.

Le nombre de foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) continue de progresser en France et en Europe dans les élevages professionnels (49 cas en France depuis le 1er août 2022) et dans les basse-cours et la faune sauvage. Notre région est concernée avec des foyers qui ont été traités dans l’Ain, l’Ardèche, la Loire et l’Allier. Aucun cas n’est détecté en Isère à ce jour.

Face à ce contexte de progression du virus, Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, a pris la décision de relever le niveau de risque épizootique vis-àvis de l’IAHP de « modéré » à « élevé » sur l’ensemble du territoire métropolitain. Renforcement des mesures de prévention pour les professionnels et les particuliers Dans un contexte marqué par une persistance inédite du virus dans l’environnement et une forte activité migratoire d’oiseaux sauvages, il est essentiel de renforcer les mesures de prévention pour éviter la contamination des élevages de volailles. Le passage en niveau de risque « élevé » accentue l’arsenal de protection des élevages avicoles et généralise les mesures de prévention.

En élevage

  • mise à l’abri de toutes les volailles sur tout le territoire métropolitain ;
  • interdiction de rassemblements de volailles sur tout le territoire métropolitain ;
  • obligation de bâcher les camions transportant des palmipèdes de plus de 3 jours.

Pour les activités cynégétiques (chasse)

  • seuls sont autorisés le transport et l’utilisation d’appelants par les détenteurs de catégorie 1 (détenteurs de moins de 15 appelants) ;
  • les mouvements des gibiers à plumes sont soumis à conditions (examen clinique et, pour les anatidés, dépistage virologique) ;
  • interdiction des lâchers d’anatidés.

Pour les parcs zoologiques

  • vaccination obligatoire des oiseaux ne pouvant être mis à l’abri.

Pour les pigeons voyageurs

  • interdiction des compétitions au départ ou à l’arrivée de la France jusqu’au 31 mars 2023.

Pour tous les acteurs de la filière, il s’agit de renforcer la vigilance et de veiller à l’application la plus stricte des mesures de biosécurité pour empêcher le virus d’entrer dans les élevages et éviter sa diffusion entre élevages. Les mêmes recommandations s’adressent aux particuliers détenteurs d’oiseaux de basse-cour et d’ornement.

Les agents de la direction départementale de la protection des populations seront amenés à réaliser des contrôles sur le respect des mesures applicables du fait de l’élévation du niveau de risque. Une réduction des indemnisations en cas de non-respect par les éleveurs des règles en vigueur sera également mise en œuvre. Les services de l’État sont pleinement engagés aux côtés des acteurs professionnels dans
la lutte contre l’influenza aviaire.

RAPPEL :

la consommation de viande, de foie gras et d’œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille – ne présente aucun risque pour l’Homme.


En savoir plus

Les mesures de biosécurité pour les opérateurs professionnels et les Particuliers :

Arrêté du 8 novembre 2022 qualifiant le niveau de risque en matière d’influenza aviaire
hautement pathogène :

Certaines dérogations peuvent être sollicitées par les professionnels auprès de la
direction départementale de la protection des populations (DDPP) : ddppspae@isere.gouv.fr

CEREMONIE

Retour en images sur les deux cérémonies de commémoration du 11 novembre 1918 qui se sont déroulées à Noyarey puis à Veurey-Voroize, en mémoire des morts pour la France d’hier et d’aujourd’hui.

10 JOURS DE LA CULTURE

Clôture des 10 jours de la culture : Le bouquet final.

Après avoir proposé aux nucérétains un concert rock blues et une représentation de danse, c’était au tour de la jonglerie de feu de clôturer cette succession de spectacles gratuits que sont les 10 jours de la culture.

Pour le deuxième fois, Noyarey a accueilli une session de travail pour des jongleurs de feu venant de toute la région Rhône-Alpes, organisée par l’Association Argument Massue, NoyaBurn 2.0. Comme à l’accoutumée, ils nous ont offert une démonstration sur le parvis de Poly’Sons.

Aux alentours de 250 personnes, tous âges confondus, avaient fait le déplacement pour en prendre plein les yeux. Un vrai bouquet final composé de six tableaux, qui a enchanté cette nuit d’automne, presque « estivale ».

Pour ne pas rater les prochaines manifestations sur la commune, n’hésitez pas à consulter l’agenda du site noyarey.fr ou plus simple celui du l’application mobile Noyarey.


Photos : Fabrice Grondeau

CONCERT

Ouverture des 10 jours de la culture à Noyarey.

En ces temps de restrictions tous azimuts 150 personnes sont venues assister au concert d’EZYTOP et ont fait le plein de musique rock and blues… gratuitement.

Amis, voisins, curieux et aussi habitants d’Ezy, ils étaient nombreux ce samedi soir à venir écouter des reprises de ZZTop, Pink, Téléphone, Red Hot Chili Peppers, Texas, Toto, Genesis et autres Creedence clearwater revival. Entre balades blues et rocks puissants, tout le public (essentiellement nucérétain) a loué les efforts de la municipalité pour donner à la salle Poly’Sons une acoustique permettant ce type de musique. Les murs de Poly’Sons (enfin bien nommée) ont résonné aux sons des guitares, de la magnifique voix de Justine, la chanteuse, et aussi des applaudissements d’un public qui en redemandait.

Belle entrée en matière pour ces 10 jours de la culture à Noyarey qui se poursuivent ce mardi à 20h, avec un spectacle de danse « Goutte à Goutte » et se clôtureront par de la jonglerie de feu le samedi 29 octobre.

Mission Nettoyage Citoyen 2022

Mission accomplie !

Certes, la pluie de la nuit précédente a eu raison de la motivation de certains, mais des bénévoles ont préféré croire à l’adage « pluie du matin, n’arrête pas le pèlerin ».

Ainsi, plusieurs citoyens volontaires, de tous âges, ont remplis leur mission dans le bois du Gélinot, à Ezy et sur la zone d’Actipôle.

Au final c’est plus d’une douzaine de sacs, soit plus de 2400 litres de déchets, qui ont été retirés de notre espace de vie commun.

Merci à eux.