post-formats/format.php

EAU

Le déficit de précipitations sur le territoire depuis le début de l’année (il est de moins 50% par rapport à la normale) et les températures élevées enregistrés depuis plusieurs mois, et surtout en ce mois de juillet, conduisent à un étiage (étiage = le plus bas niveau des eaux.) exceptionnellement sévère des cours d’eau et à un niveau très bas des nappes alluviales.

Selon Météo France, cette situation va vraisemblablement durer jusqu’à la fin de l’été.

En conséquence, tout le territoire métropolitain  est désormais classé par les services de la Préfecture de l’Isère en état de crise, soit le niveau 4/4 des alertes sécheresses.

Les interdictions appliquées aux communes sont les suivantes :

  • Tout prélèvement d’eau ou usage domestique non sanitaires de l’eau quelque soit son origine ;
  • Interdiction du lavage des voitures ;
  • Interdiction de nettoyer façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel ou impératif sécuritaire ou sanitaire ;
  • Interdiction de prélèvement pour les piscines ouvertes au public sauf renouvellement, remplissage et vidange soumis à autorisation auprès de l’ARS ;
  • Interdiction d’arrosage des pelouses et massifs fleuris ;
  • Interdiction d’arrosage des jardins potagers de 09h00 à 20h00 

Si ces restrictions ne sont pas appliquées, il est prévu une indisponibilité en eau d’ici 1 à 2 mois.