post-formats/format.php

HISTOIRE

Remise de la plaque du square Charles Ferrère à la famille

Mercredi matin, Nelly Janin Quercia, maire de Noyarey et Nathalie Goix, première adjointe, ont remis la plaque du “Jardin, square Charles Ferrère” à Bernadette Goarant, fille de Charles Ferrère, ancien maire de Noyarey. Une petite cérémonie improvisée durant laquelle les enfants, petits enfants et arrières petits enfants ont replongé dans l’histoire de ce “nucérétain” qui a beaucoup œuvré pour la commune.

Né en 1901 et mort en 1972, Charles Ferrère a été maire de Noyarey de 1951 à 1966 puis de 1971 à 1972. Ami proche de Pierre-Mendès France et militant du parti radical-socialiste, le Bâtonnier Charles Ferrère a été premier magistrat de la commune durant 21 ans. Propriétaire à Ezy depuis 1931, il fut d’abord conseiller municipal de Grenoble. Durant son mandat de maire à Noyarey, il modernisa la commune en réalisant de gros travaux comme les captages permettant l’arrivée de l’eau courante du bas en haut de la commune, la rénovation des réseaux électriques, l’installation du tout-à-l’égout et le ramassage des ordures. Il fit aussi construire une nouvelle école à Saint-Jean et goudronner et classer la route d’Ezy en route départementale, simple chemin en cailloux à l’époque…

Charles Ferrère a milité toute sa vie en faveur des œuvres sociales. Avec son ami, l’abbé Duflot il transforma l’orphelinat agricole Saint-Henri en “Village de l’amitié” et fit construire six nouveaux pavillons. Une institution qui accueille encore aujourd’hui de nombreux enfants et adolescents ne pouvant être élevés dans leur famille.

Sur ses recommandations, la commune acquit la propriété Porte” qui fut transformée en bureau de Poste et agrémentée d’un parc baptisé “jardin-square Charles Ferrère”.

Aujourd’hui l’ancienne poste est en cours de démolition et le parc n’existe plus. La plaque ayant été décrochée, la famille a tout naturellement souhaité la récupérer pour devoir de mémoire et la fixer dans sa maison familiale située aux Veillères.