post-formats/format.php

DISTRIBUTION DE COMPOSTEURS

LE DÉPLOIEMENT DU TRI DES DÉCHETS ALIMENTAIRES
ARRIVE SUR LA COMMUNE DE NOYAREY.

Le tri des déchets alimentaires se déploie progressivement sur la Métropole depuis 2019. 170 000 habitants sont déjà concernés. Cette année, ce nouveau dispositif de tri est proposé aux Nucérétains.

Chaque métropolitain produit 60 kilos de déchets alimentaires par an. Une véritable ressource qui représente un tiers du poids de nos poubelles grises que la Métropole a décidé de valoriser en généralisant leur tri sur l’ensemble du territoire d’ici 2022.

Onze communes métropolitaines sont déjà concernées : Echirolles, Eybens, Grenoble (secteurs 1, 2 et 4), Claix, Domène, Gières, Poisat, Pont de Claix, Murianette, Saint Martin d’Hères et Seyssins. Maintenant, vient le tour de Noyarey et Veurey-Voroize.

Le tri des déchets alimentaires s’organisera en deux temps à Noyarey, selon le secteur et le type d’habitation :

Pour les maisons individuelles, la Métropole met gratuitement à disposition de chaque foyer un composteur individuel. Si vous disposez d’un jardin, la valorisation en compost est la plus appropriée :

Du 27 au 30 avril, des messagers du tri mandatés par la Métropole tiendront un stand de distribution et de sensibilisation au compostage individuel. Un bio-seau et un composteur (en bois ou en plastique, de 400 L ou 600 L) seront proposés gratuitement, sur réservation, à chaque foyer disposant d’un jardin.

Pour réserver le vôtre, rien de plus simple.
Téléphonez au 0 800 500 027
minimum 48h à l’avance.

Téléchargez le Guide du compostage

Si vous doutez encore de l’intérêt du compostage, notez que vous n’avez pas besoin d’avoir un potager ou d’aimer passer des heures dans votre jardin : composter évite aux déchets alimentaires de transiter en camion jusqu’à l’incinérateur pour finir en fumée. C’est aussi un moyen simple de réduire d’un tiers sa poubelle grise.

Pour les ménages habitants dans un logement collectif, la Métropole mettra en place une collecte dite en « porte-à-porte ». Dans ce cas, les déchets alimentaires rejoindront le centre de compostage métropolitain de Murianette. Ils serviront également demain à produire du biogaz, grâce à leur fermentation.

A l’automne, des messagers du tri mandatés par la Métropole se présenteront auprès des foyers concernés, ils remettront un bio-seau, des sacs compostables et des documents de communication. En bas de l’immeuble, un nouveau bac marron sera disposé dans le local à poubelles.

Infos : grenoblealpesmetropole.fr/dechetsalimentaires